CORÉE DU SUD

Un abribus à tout faire: contre la pluie, la chaleur et le coronavirus

La Corée du Sud a installé des abribus innovants pour lutter contre le nouveau coronavirus, équipés de caméras thermiques et de lampes à rayons ultraviolets pour permettre leur désinfection.

Dix arrêts de bus haute technologie ont été installés dans un quartier du nord-est de Séoul afin de protéger les passagers de la pluie, de la chaleur estivale mais également du virus.

Avant de pénétrer dans ces abribus, les voyageurs doivent se tenir devant une caméra thermique et la porte ne s’ouvre que si leur température est inférieure à 37,5 degrés Celsius.

Une autre caméra destinée aux enfants a été installée en contrebas.

À l’intérieur de cet arrêt de bus qui ressemble à une large cabine vitrée, le système de climatisation est équipé de lampes à rayons ultraviolets destinées à éliminer le virus tout en rafraîchissant la température.

Chacun de ces abribus coûte quelque 100 millions de wons (71.000 euros).

La Corée du Sud était en février le deuxième pays le plus touché par l’épidémie, après la Chine où elle était apparue. Mais les autorités sud-coréennes sont parvenues à maîtriser la situation au travers d’une stratégie très poussée de tests et de traçage des contacts des personnes infectées, sans même imposer de confinement obligatoire.