Après-corona : le rôle de la formation

CEFORA

Dans une enquête en ligne de Cefora, 91 % des répondants ont indiqué que la formation jouera aussi un rôle important après le confinement, selon eux. Charlotte Olijslagers du service Insight & Forecast donne le contexte de ce chiffre.

« L'épidémie de coronavirus a complètement bouleversé notre monde du travail. Afin de savoir exactement quelle influence les différents acteurs ont subie et comment ils envisagent la formation dans l'avenir, nous avons procédé à une enquête. »

Téléchargez ici le rapport.

D’autres priorités

« Presque toutes les personnes interrogées (93 %) ont dû s'adapter d'une manière ou d'une autre au cours de ces derniers mois. Ce n'est pas là une surprise. Mais un autre chiffre a davantage attiré notre attention. À la question de savoir comment ils voient leurs besoins en formation évoluer, 91% des répondants ont répondu que la formation jouera un rôle important après la crise sanitaire, selon eux. »

« Lorsque l'on approfondit ces chiffres, on constate que plus de la moitié de ces personnes voient la formation ne redevenir une priorité qu'à long terme. Les entreprises interrogées lors de notre enquête téléphonique pensent de même. Dans l'immédiat, elles sont confrontées à trois défis : relancer leurs activités, se réorganiser et mesurer l'impact économique de la crise. Dans nombre d’entre elles, la formation ne redeviendra une priorité qu’une fois ces trois défis en grande partie relevés. »

« Un tiers a déclaré avoir déjà des besoins en formation plus importants qu'avant le confinement. Les nouveaux besoins sont souvent le résultat direct des changements survenus au niveau du travail. Le bien-être, les compétences numériques et l'apprentissage du télétravail ou du leadership à distance comptent parmi les thèmes qui ont gagné en importance. »

Contenu et formes d'apprentissage adaptés

« Nous travaillons dur pour adapter notre offre de formations aux nouveaux besoins. En collaboration avec nos formateurs, nous déterminons où le contenu des formations existantes doit être adapté. Nous développons également de toutes nouvelles formations pour répondre parfaitement aux nouveaux besoins d'apprentissage. »

« Outre le contenu, nous examinons également la forme d'apprentissage de nos formations. Ces derniers mois, les outils numériques sont devenus d'une importance capitale. Non seulement pour collaborer, mais aussi pour acquérir de nouvelles compétences. Parmi les personnes qui continueront à suivre des formations après la crise sanitaire, 9 sur 10 souhaitent le faire en ligne. »

« Chez Cefora, nous croyons fermement en l'apprentissage mixte. Pour obtenir la meilleure expérience d'apprentissage, l’idéal est de combiner les avantages de l'apprentissage en ligne et ceux de l'apprentissage en présentiel[JV1] . Nous n’avons pas attendu pour marier les deux formes et savons à présent très exactement ce que veulent précisément les travailleurs et les employeurs. »

« Grâce à leur expérience en matière de télétravail de ces derniers mois, les travailleurs et les employeurs ne connaissent que trop bien les atouts et les inconvénients de la collaboration et de l'apprentissage en ligne. Ils ont par exemple des questions sur les possibilités d'interaction numérique. Les formateurs ont également mentionné ce point comme étant l'inconvénient majeur des outils en ligne. C'est pourquoi la formation en présentiel continuera à exister dans l'avenir. »

Découvrez les formations sur www.cefora.be.

Articles proposés par nos partenaires