BELGIQUE

Les prix toujours plus chers qu’avant le coronavirus

Les prix toujours plus chers qu’avant le coronavirus

rawpixel.com – stock.adobe.com

Le Belge paie toujours plus cher pour certains produits qu’avant la crise du coronavirus, selon une étude de Test Achats relayée mercredi par la Dernière Heure et Sudpresse ainsi que les journaux flamands Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Dans un premier temps, la hausse des prix était logique étant donné l’interdiction en vigueur d’appliquer des promotions. Mais, selon l’organisation de défense des consommateurs, depuis que les réductions sont à nouveau autorisées, c’est-à-dire début avril, de nombreux prix ne sont pas retombés au niveau d’avant l’épidémie.

Une enquête de Test Achats sur le prix du jour de 267 produits – viande, légumes, fruits et poisson non compris – montre une hausse de prix pour les marques de distributeurs mais aussi, et surtout, pour les produits de grandes marques.

Selon le professeur Gino Van Ossel (Vlerick), spécialiste de la distribution, les consommateurs recherchent moins les promotions depuis le confinement.

«C’est curieux, parce qu’on aurait pu penser qu’ils allaient faire plus attention aux prix. Mais à cause du virus, on remarque que le client n’a pas envie de trop se déplacer et qu’il est content s’il peut faire ses achats rapidement et près de chez lui. L’impression est que du coup, il fait moins attention aux prix.»