CYCLISME

Remco Evenepoel remporte le 77e Tour de Pologne

Remco Evenepoel remporte le 77e Tour de Pologne

- BELGA

Au classement final, Evenepoel devance Fugelsang et Simon Yates.

Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) a ajouté une nouvelle victoire à son jeune palmarès. Dimanche le Brabançon flamand de 20 ans a remporté le 77e Tour de Pologne cycliste (WorldTour). Son 9e succès de l’année s’était dessiné après sa démonstration la veille dans la 4e étape où après un raid en solitaire de 50 kilomètres il avait devancé Jakob Fulgelsang de 1:48 et Simon Yates de 2:22.

Dimanche, la 5e étape entre Zakopane et Cracovie, longue de 188 km, n’a pas remis en cause le succès final du Belge. Cette ultime étape a été enlevée au sprint par son équipier Davide Ballerini. L’Italien de 25 ans décroche son premier succès en WorldTour devant l’Allemand Pascal Ackermann (BORA-hansgrohe) et l’Italien Alberto Dainese(Sunweb). Jasper Philipsen (UAE-Team Emirates), premier Belge, s’est classé 5e.

Au classement final, Evenepoel devance Fugelsang de 1:52 et Simon Yates de 2:28.

Evenepoel signe son 4e succès dans autant de courses par étapes disputées cette année (San Juan, Algarve et Burgos), chaque fois en s’offrant au passage au moins un succès d’étape. Il compte 14 victoires depuis ses débuts pro en 2019. Le Tour de Lombardie le samedi 15 août devrait être son prochain grand objectif.

Son équipe Deceuninck-Quick Step compte déjà 23 succès cette saison.

Remco Evenepoel: «La victoire la plus importante de cette semaine est celle de Fabio»

Remco Evenepoel a donc remporté sa quatrième course par étapes de la saison dimanche en s’imposant dans le 77e Tour de Pologne. Le leader de la formation Deceuninck-Quick Step et son équipe ont vécu une semaine pleine d’émotion après la lourde chute de Fabio Jakobsen mercredi à Katowice. «Je suis heureux de cette victoire finale», a-t-il déclaré après coup, «mais le plus important cette semaine est la victoire de Fabio, qu’il s’en sorte».

Evenepoel a remporté l’étape reine samedi et le classement final n’était plus en danger dans l’étape réservée aux sprinters dimanche qui a vu son coéquipier Davide Ballerini s’imposer.

«Incroyable», a-t-il dit via la communication de son équipe, «nous gagnons deux étapes d’affilée ici, je prends aussi le classement final et puis il y a la victoire de Fabio dans l’étape d’ouverture. Mais le plus important est que Fabio aille bien, qu’il s’en sorte et qu’il puisse vivre normalement. Espérons qu’il pourra refaire ce qu’il aime faire, c’est-à-dire faire des courses. Son accident a été un vrai coup dur pour l’équipe, ce fut émotionnel, mais il nous a aussi donné un coup de fouet mental pour bien performer ici, pour lui».

Bien sûr, Evenepoel était satisfait de sa quatrième victoire finale d’affilée dans une course par étapes en 2020. «La forme est bonne, je suis content et maintenant je rentre chez moi pour récupérer un peu. Après cela, j’irai en Lombardie et j’ai vraiment hâte d’y être. Il sera important de découvrir cette course. Je me rends compte que je suis favori, mais il faut que je sois épargné par la malchance en Lombardie et bien connaître ces descentes».