BELGIQUE

Côte belge: accès à certaines communes contrôlés, la protection civile à Knokke

Côte belge: accès à certaines communes contrôlés, la protection civile à Knokke

La gare d’Ostende devait fermer ce dimanche à partir de 11h. Il n’en sera rien, finalement. BELGA

Grosse affluence à la Côte ce week-end. Ponctuée d’une émeute à Blankenberge, la journée de samedi a incité les bourgmestres locaux à prendre des décisions fortes.

1Accès à Bredene et au Coq limité

L’accès aux communes côtières de Bredene et du Coq est limité dimanche. Seuls les habitants, les personnes possédant une résidence secondaire et ceux qui doivent absolument s’y rendre sont toujours admis, indiquent dimanche les bourgmestres des deux localités, Steve Vandenberghe (sp.a) en Wilfried Vandaele (N-VA).

Après une réunion de crise, les communes de Bredene et du Coq ont décidé de fermer également leurs voies d’accès. Dès 14h00, les routes menant aux stations balnéaires du Coq, de Wenduine et de Bredene ont été fermées.

«Il y avait encore de la place sur les plages, mais comme la marée monte entre 16h00 et 18h00, la plage devient plus petite et les gens se rapprochent. Nous voulons éviter des situations comme à Blankenberge, où des personnes ne veulent pas quitter la plage lorsqu’on leur demande», a déclaré le bourgmestre du Coq Wilfried Vandaele.

La protection civile à Knokke

Sur l’autoroute E34 en direction de Knokke, la protection civile a été sollicitée pour assurer la distribution d’eau, en raison des fortes chaleurs.

Des files se sont en effet formées à hauteur des points de contrôle.

2Annoncée fermée, la gare d’Ostende reste ouverte

La gare d’Ostende devait fermer ce dimanche à partir de 11h, afin de gérer le flux de touristes vers la Côte, annonçaient plusieurs journaux flamands. Une première phase du plan d’urgence municipale va même être lancée, avait déclaré le bourgmestre Bart Tommelein (Open Vld).

Rétropédalage. Finalement, la gare d’Ostende ne fermera pas ses portes «si les autres stations de la Côte restent ouvertes».

3«Plus de train supplémentaire»

Hier soir, Tommelein exhortait déjà la SNCB à ne pas déployer de train supplémentaire vers sa ville dimanche. «Je demande instamment à la SNCB de supprimer les trains supplémentaires immédiatement car je ne peux plus répartir les passagers», avait-il affirmé.

4La SNCB déconseille la Côte

Un message entendu par la société des chemins de fer qui «recommande à ses usagers de ne pas se rendre à la Côte ce dimanche bien que les trains circulent normalement».

5Touristes d’un jour interdits à Knokke et Blankenberge

De leur côté, à la suite de nombreux d’incidents et d’une émeute, Blankenberge et Knokke ont tout simplement interdit les touristes d’un jour.

6Trains contrôlés à Blankenberge

Tous les trains qui arrivent à la gare de Blankenberge sont contrôlés par la police, rapporte dimanche la zone de Blankenberge/Zuienkerke. Les touristes d’un jour ne sont pas autorisés à se rendre en ville, à l’exception des personnes qui ont une réservation pour le parc aquatique Sea Life entre autres.

Des barrages routiers ont également été installés sur les routes d’accès à Blankenberge.

7Pas plus de 10.000 touristes à Ostende

La gare d’Ostende restera ouverte mais le nombre de personnes arrivant en train sera strictement surveillé, indique le bourgmestre Bart Tommelein. L’intention est de limiter à 10.000 le nombre de touristes d’un jour qui rejoignent la Côte via le réseau ferroviaire.

Un système d’enregistrement est par ailleurs toujours en place pour les trois plages les plus fréquentées.

8«Samedi, des trains pleins à 115% sont arrivés sur la Côte»

Quant à la gouverneure de Flandre occidentale par intérim, Anne Martens, elle demande à la SNCB de ne pas transporter plus de personnes que ce qui est autorisé en cette période de coronavirus.

Samedi, des trains avec un taux d’occupation de 115% ont rejoint la Côte, assure-t-elle. «Ça ne se justifie pas. Les trains supplémentaires n’assurent clairement pas la distribution promise.»

En raison de la canicule, de nombreux touristes d’un jour ont rejoint la Côte samedi. Une importante bagarre a éclaté sur la plage de Blankenberge, tandis qu’Ostende et Bredene ont atteint une limite de fréquentation.

9Les plages en couleur orange

D’après le baromètre en ligne de Westtoer mis en place pour évaluer l’affluence, les plages les plus populaires étaient de couleur orange samedi après-midi, alors que le maintien de la distanciation sociale était plus facile dans des zones à l’extérieur du centre-ville.

La gouverneure de Flandre occidentale par intérim demande à la SNCB d’assumer ses responsabilités et de faire en sorte que les trains ne soient pas bondés en cette période d’épidémie de coronavirus. «Samedi, des trains pleins à 115% sont arrivés sur la Côte», déplore Anne Martens. «Les trains supplémentaires n’assurent manifestement pas la répartition promise.»

La police surveillera par ailleurs strictement le respect des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19. Les contrevenants seront punis sévèrement, prévient la gouverneure.