CORONAVIRUS

Coronavirus: plus de 100.000 morts au Brésil, plus de 10.000 décès en Afrique du Sud

Coronavirus: plus de 100.000 morts au Brésil, plus de 10.000 décès en Afrique du Sud

Brasilia, la capitale du Brésil. AFP

Le Brésil a franchi samedi le cap des 100.000 morts du coronavirus et des trois millions de personnes contaminées, selon le dernier bilan du ministère de la Santé.

L’Afrique du Sud a également passé un triste cap samedi, avec plus de 10.000 décès liés au coronavirus depuis l’apparition de l’épidémie dans le pays en mars, a annoncé le ministère sud-africain de la Santé.

Avec 100.477 décès et 3.012.412 cas confirmés, le Brésil, et ses 212 millions d’habitants, est le deuxième pays le plus touché, derrière les États-Unis.

Le ministère a fait état de 905 nouveaux décès lors des dernières 24 heures, ainsi que de 49.970 nouvelles contaminations.

Les chiffres officiels doivent toutefois être relativisés en raison de l’insuffisance de tests, les spécialistes estimant que le nombre total de personnes contaminées pourrait être jusqu’à six fois plus élevé.

Le Brésil déplore 478 morts par million d’habitants, un chiffre équivalent à celui des États-Unis (487), mais inférieur à celui de l’Espagne (609) ou de l’Italie (583).

Le président du Sénat, Davi Alcolumbre, a annoncé samedi un deuil officiel de quatre jours au Congrès en hommage aux plus de 100.000 personnes terrassées au Brésil par le virus.

La situation semble encore hors de contrôle alors que la pandémie entre dans son sixième mois au Brésil. Le premier cas confirmé de Covid-19 a été recensé à Sao Paulo, le 26 février, et le premier décès le 12 mars, également dans la mégalopole.

L’Afrique du Sud, le pays le plus touché du continent

L’Afrique du Sud a elle enregistré au total 553.188 cas de contamination, soit plus de la moitié des ceux constatés sur l’ensemble du continent. Il s’agit aussi du cinquième plus grand nombre de cas de Covid-19 dans le monde.

Selon le ministre de la Santé Zweli Mkhize, 301 nouvelles morts dues au virus ont été recensées ces dernières 24 heures. «Nous avons passé la barre des 10.000 morts, avec 10.210 décès cumulés», a-t-il dit.

Plus de la moitié des nouveaux décès constatés samedi sont survenus dans la province du KwaZulu-Natal (sud-est), a-t-il précisé.