CYCLISME

Démonstration d’Evenepoel au Tour de Pologne: il s’impose après 50 km en solitaire

Démonstration d’Evenepoel au Tour de Pologne: il s’impose après 50 km en solitaire

Image Twitter

Le cycliste belge a fait coup double ce samedi après un raid en solitaire de 50 kilomètres. Il s’est imposé et pris le leadership de l’épreuve par la même occasion.

Remco Evenepoel a éclaboussé la quatrième étape du Tour de Pologne (WorldTour), disputée sur 152,9 kilomètres entre Bukovina Resort et Bukowina Tatrzanska. Le Belge de l’équipe Deceuninck-Quick Step, parti à 50 kilomètres de la ligne, est désormais leader au général après sa démonstration.

Vainqueur surprise vendredi, Richard Carapaz a donc cédé sa tunique jaune de leader au général au natif de Schepdaal. L’Équatorien, tombé à 67 km de la ligne, a dû s’employer pour revenir dans le peloton, aidé par un équipier.

C’est alors que Remco Evenepoel a une nouvelle fois étalage de tout son panache. Le Belge, déjà vainqueur des trois courses auxquelles il a participé cette saison, le Tour de San Juan, le Tour d’Algarve et le Tour de Burgos, a placé une franche attaque que personne n’a pu suivre.

C’est la 13e victoire chez les professionnels pour Evenepoel, la 8e en 2020.

Première course par étapes du WorldTour après l’arrêt provoqué par le coronavirus, le Tour de Pologne se terminera dimanche à Cracovie. Le successeur du Russe Pavel Sivakov, vainqueur en 2019, sera connu après 188 kilomètres de course au départ de Zakopane au terme d’une étape promise aux sprinteurs.

Mercredi, le final de la première étape a été marqué par la très lourde chute de Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step). Le Néerlandais est sorti du coma vendredi, a annoncé l’organisation.

Le classement

1. Remco Evenepoel (Bel/DQT) les 703.3km en 16h58:28 (moy. 41.432873km/h)

2. Jakob Fuglsang (Dan/AST) à 01:52

3. Simon Yates (G-B/MTS) 02:28

4. Rafal Majka (Pol/BOH) 02:32

5. Diego Ulissi (Ita/UAD) 03:09

6. Kamil Malecki (Pol/CCC) 03:12

7. Wilco Kelderman (P-B/SUN) 03:15

8. Jonas Vingegaard (Dan/TJV) 03:18

9. Mikel Nieve (Esp/MTS) 03:18

10. Rui Costa (Por/UAD) 03:18

Remco Evenepoel a rendu hommage à Fabio Jakobsen

Quelques minutes après la victoire de Wout van Aert sur Milan-Sanremo, le cyclisme belge a continué à briller grâce à sa pépite Remco Evenepoel. Le jeune loup de l’équipe Deceuninck-Quick Step, vainqueur en solitaire de l’étape reine et nouveau leader du Tour de Pologne, a tenu à rendre hommage à son équipier Fabio Jakobsen, lourdement tombé mercredi dans la 1re étape, en brandissant le dossard du Néerlandais au moment de passer la ligne. «Je voulais tout donner pour lui», a déclaré Remco Evenepoel.

«Nous avons vécu des moments assez compliqués après la première étape mais je pense que le monde a vu aujourd’hui à quel point l’équipe était forte», a lancé le Belge. «Les bonnes nouvelles en provenance de Fabio vendredi nous a donné un boost moral et je voulais faire quelque chose aujourd’hui (samedi, ndlr). J’ai demandé son dossard avant le départ et une fois en main, j’ai senti quelque chose de spécial.»

Evenepoel a aussi assommé le général en s’imposant avec 1:48 d’avance sur le Danois Jakob Fuglsang (Astana). «Le plan était d’attaquer, pas trop tôt, mais j’ai senti que tout le monde était à la limite et donc j’ai attaqué à 50 kilomètres. Quand j’ai entendu que j’avais creusé un petit écart, cela m’a donné confiance. J’ai gardé un rythme élevé jusqu’au bout. Je suis très content d’avoir gagné.»