SANTÉ

Le ventilateur, mauvais pour la santé?

Le ventilateur, mauvais pour la santé?

De manière générale, il apparaît que les ventilateurs ont tendance à brasser l’air et donc toutes les particules qu’il contient. Alliance – stock.adobe.com

Ce lundi, le centre de crise alertait sur l’utilisation des ventilateurs et climatisations dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus… Difficile pourtant de s’en passer en période de canicule. On fait le point.

+ LIRE AUSSI | Les systèmes de climatisation jouent-ils un rôle dans la transmission du coronavirus ?

Lors de l’une des trois conférences de presse hebdomadaires du centre de crise, les porte-paroles interfédéraux alertaient ce lundi sur l’utilisation des ventilateurs qui pourraient véhiculer plus facilement les gouttelettes porteuses du virus. Ces installations seraient donc à utiliser uniquement au sein du foyer, sans la présence d’une personne d’une autre bulle ou d’une personne positive.

De manière générale, il apparaît que les ventilateurs ont tendance à brasser l’air et donc toutes les particules qu’il contient: poussière, pollen, acariens et bactéries. La brise légère par temps de canicule s’avère être alors un ennemi pour notre organisme. Cette circulation constante d’air, en plus d’aggraver les problèmes respiratoires, assèche les yeux ainsi que les sinus, risquant d’entraîner des maux de tête, un nez bouché et des sinusites.

Mais pas de panique, ces effets indésirables peuvent être évités. Le premier conseil est de ne pas orienter le flux d’air sur le visage ou la nuque, ainsi que d’éloigner l’appareil de vous. Aussi, la pièce doit être propre pour limiter la circulation de poussière dans l’air. Enfin, l’appareil doit être contrôlé et nettoyé pour éviter qu’un dépôt de poussière trop important se fasse sur les hélices.

Surtout la nuit

Si le ventilateur n’est pas à bannir en journée, à condition de l’utiliser à bon escient, il devient d’autant plus nocif la nuit. Avec l’action du ventilateur, la température de votre corps va diminuer. L’organisme tentera de se réguler en augmentant sa circulation, provoquant une transpiration plus abondante et une déshydratation, ce qui peut occasionner des torticolis, des crampes, voire un état grippal.

Si votre appareil le permet, programmez donc un horaire pour qu’il s’éteigne automatiquement au bout de quelques heures et que vous ne passiez pas la nuit en plein courant d’air, et pensez également à bien vous hydrater.