BRUXELLES

Coronavirus: la police de Bruxelles-Midi a fait fermer 29 cafés et restaurants

Coronavirus: la police de Bruxelles-Midi a fait fermer 29 cafés et restaurants

Photo prétexte : IMAGEGLOBE

La zone de police Bruxelles-Midi a dressé, au cours du week-end dernier, 73 procès-verbaux pour non-respect du port du masque et a contrôlé 166 établissements horeca.

Elle a procédé à la fermeture de 29 de ceux-ci, a-t-elle annoncé vendredi, après avoir constaté qu’ils ne respectaient pas l’heure de fermeture, décidée dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. La police Bruxelles-Midi a renforcé les contrôles dans les trois communes de sa zone, Anderlecht, Saint-Gilles et Forest, à la suite des nouvelles mesures annoncées par le Conseil National de Sécurité fin juillet.

La zone a également effectué, durant le week-end des 1er et 2 août, 111 interventions pour tapage nocturne et a dressé 206 procès-verbaux pour des incivilités diverses (faits de roulage, non-respect de la propreté publique, etc.).

«Une attention particulière a été - et sera encore - accordée à l’horeca. Dans ce secteur, l’enjeu est double: il s’agit de faire respecter les règles sanitaires mais aussi les nuisances liées à la fréquentation des établissements», a-t-elle souligné.

«Nous sommes conscients des difficultés récemment rencontrées par les patrons de ce secteur et des efforts qui leur sont demandés. Il est pourtant essentiel de rester vigilants dans ces lieux à forte concentration. Nous insistons également sur le respect de la tranquillité des riverains. Les patrouilles ont pour consigne de sanctionner ces nuisances avec fermeté», ont commenté les bourgmestres des trois communes concernées, Fabrice Cumps, Stéphane Roberti et Charles Picqué.

Dans les prochains jours, les contrôles se poursuivront, annonce la zone de police Bruxelles-Midi. «Cette nouvelle phase se voudra, cette fois, plus répressive, conformément aux demandes formulées au Conseil régional de sécurité.»