CORONAVIRUS

Soutien supplémentaire pour l’horeca et les commerces ambulants

Soutien supplémentaire pour l’horeca et les commerces ambulants

Illustration Photo News

Le secteur de l’horeca et les commerçants ambulants vendant des produits alimentaires bénéficieront d’un soutien supplémentaire de 11 millions d’euros dans le cadre de la crise sanitaire.

Concrètement, les contributions que ces secteurs doivent théoriquement payer chaque année à l’agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) ne devront pas être versées cette année. La Commission européenne a donné son accord pour ce soutien.

Tous les entreprises et commerçants en lien avec la chaîne alimentaire qui tombent sous le contrôle de l’Afsca doivent payer chaque année une partie des frais générés par ce programme de contrôle.

Mais vu l’impact important de la crise pour ce secteur, le gouvernement fédéral a demandé à l’Europe si ces deux secteurs pouvaient faire l’impasse cette année sur ces versements. L’exécutif européen a donné son feu vert pour une mesure qui permettra au secteur d’économiser 11 millions d’euros. Il estimait que ce genre d’aides d’État est justifié vu la situation.