CYCLISME

Après sa terrible chute, Fabio Jakobsen maintenu dans un coma artificiel encore un certain temps

Après sa terrible chute, Fabio Jakobsen maintenu dans un coma artificiel encore un certain temps

Jakobsen (à gauche) heurtant les balustrades en plein sprint après s’être fait couper la route par Groenewegen. Photo News

Les médecins qui soignent en Pologne le champion des Pays-Bas Fabio Jakobsen ont décidé de le maintenir dans un coma artificiel pendant un peu plus longtemps.

Le coureur de l’équipe Deceuninck-Quick Step a été gravement blessé après une terrible chute à l’arrivée de la première étape du Tour de Pologne, mercredi à Katowice.

Il devait être réveillé jeudi, mais ce sera vendredi au plus tôt, a rapporté un porte-parole de l’hôpital Sainte-Barbe de Sosnowiec, cité par l’agence de presse polonaise PAP.

«Nous essayons, étape par étape, de sortir le patient de son coma artificiel. Cela se passera probablement vendredi matin. Il y aura alors d’autres informations sur son état de santé», a déclaré le porte-parole.

Sa vie n’est plus en danger selon la médecin de la course

Jakobsen, 23 ans, a subi une opération de cinq heures au visage, très endommagé par la chute, dans la nuit de mercredi à jeudi. Il est en soins intensifs et son état est stable.

Un peu plus tôt ce jeudi, Barbara Jerschina, la médecin de la course, a affirmé que la vie de Fabio Jakobsen n’est plus en danger. «Jakobsen a survécu à l’opération, sa vie n’est plus en danger», a déclaré Jerschina à l’agence de presse polonaise PAP.

Pour rappel, Groenewegen a été disqualifié de la course et une enquête a été ouverte à son encontre par l’Union cycliste internationale (UCI). Patrick Lefevere, le manager de Deceuninck-Quick Step, a ajouté qu’il comptait également porter plainte auprès de la police polonaise.