TOUR DE POLOGNE

Groenewegen: «Je n’ai pas les mots pour décrire à quel point je suis désolé»

Groenewegen: «Je n’ai pas les mots pour décrire à quel point je suis désolé»

BELGA

Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) s’est exprimé pour la première fois après avoir provoqué la lourde chute de Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) mercredi lors de la première étape du Tour de Pologne. «Ce qui s’est passé hier est effrayant», a écrit le coureur néerlandais sur Twitter jeudi.

«Je ne trouve pas les mots pour décrire à quel point je suis désolé pour Fabio et pour les autres qui sont tombés ou ont été blessés», a ajouté Groenewegen.

Mercredi lors du sprint final de la première étape du Tour de Pologne, Groenwegen a fermé la porte à Fabio Jakobsen qui le dépassait par sa droite, envoyant Jakobsen au-dessus des barrières.

Le coureur de Deceuninck-Quick Step a été blessé au visage et au crâne. Actuellement en coma artificiel, son état est jugé grave mais stable. «À l’heure actuelle, c’est l’état de santé de Fabio qui est le plus important. Je pense à lui constamment», a conclu Groenewegen.

Le coureur de Jumbo-Visma a été disqualifié de la course et une enquête a été ouverte à son encontre par l’Union cycliste internationale (UCI). Patrick Lefevere, le manager de Deceuninck-Quick Step, a ajouté qu’il comptait également porter plainte auprès de la police polonaise.