DOTTIGNIES

PHOTOS | 18 cigognes ont fait halte à la rue de la Malcense

Mercredi soir, un groupe impressionnant d’échassiers s’est posé dans une pâture, pour le plus grand plaisir des promeneurs. Il a repris son envol à 10 h 45, ce jeudi.

Le spectacle n’est pas si rare que cela mais il émerveille à chaque fois: pas moins de 18 cigognes ont été observées sur les terres de la cinse de la Palme, rue de la Malcense.

Les échassiers se nourrissaient de graines et autres vers dans une pâture. Un moment hors du temps qui a attiré quelques promeneurs et riverains munis de jumelles.

PHOTOS | 18 cigognes ont fait halte à la rue de la Malcense
La cellule Environnement de passage dans la campagne a pu fournir quelques explications aux badauds ÉdA
«C’est assez régulier d’en voir à chaque passage migratoire mais un groupe de 18, je ne me souviens pas en avoir vu passer un aussi important, dit l’ornithologue Christophe Gruwier justement de passage dans la campagne dottignienne avec son collègue de la Cellule environnement de Mouscron, Christophe Deneve.

Certainement là depuis ce mercredi soir

Connaissant bien le comportement de ces oiseaux, notre interlocuteur est certain qu’elles sont là depuis ce mercredi soir.

«Elles s’arrêtent toujours en fin de journée. Elles se posent en hauteur, la nuit. En général un toit ou un lampadaire, chez nous. Et le lendemain matin, dès qu’il commence à faire chaud, elles repartent avec les courants ascendants. Elles économisent ainsi leur énergie.»

C’est sur le coup de 10h45 qu’elles ont déjà repris leur envol.

PHOTOS | 18 cigognes ont fait halte à la rue de la Malcense
On avait annoncé un probable baby-boom après le Covid. Cela semble se confirmer… ÉdA

Entretien à lire dans L’Avenir de ce vendredi 7 août, sur tablette, smartphone ou PC