JUDICIAIRE

Affaire Mawda: le procès de l’affaire Mawda s’ouvre ce jeudi matin à Mons

Affaire Mawda: le procès de l’affaire Mawda s’ouvre ce jeudi matin à Mons

BELGAONTHESPOT / OPHELIE DELAROUZEE

Le procès à la suite du décès de la petite Mawda, tuée en mai 2018 sur l’autoroute lors d’une course-poursuite entre la police et un véhicule transportant des migrants voulant rejoindre l’Angleterre, débutera ce jeudi matin au tribunal correctionnel de Mons.

C e jeudi, il s’agira d’établir un calendrier. Les débats auront lieu probablement en octobre.

Trois personnes sont inculpées dans le cadre de cette affaire: le policier, auteur présumé du coup de feu mortel, le conducteur du véhicule et le convoyeur, considéré comme étant le passeur.

En juillet, un premier débat avait eu lieu devant la chambre du conseil de Mons, relatif à l’intention d’homicide. Les parties civiles avaient demandé à la chambre du conseil de retenir le meurtre mais celle-ci a décidé de renvoyer le policier devant un tribunal correctionnel pour le chef d’homicide involontaire. Le passeur et le chauffeur de la camionnette ont été, quant à eux, inculpés d’entrave méchante à la circulation avec circonstance de mort.

Jeudi, la sixième chambre correctionnelle du tribunal du Hainaut, division de Mons, ouvrira le procès des trois hommes. L’un des avocats de la défense a confirmé lundi à l’agence Belga que le procès sera reporté, probablement en octobre. Jeudi, les parties décideront d’un calendrier.

Le 17 mai 2018, la petite fille kurde est décédée lors d’une course-poursuite sur l’autoroute E42 entre la police et un véhicule transportant des migrants qui tentaient de rejoindre le Royaume-Uni.