CYCLISME

VIDÉOS | Chute impressionnante lors de la 1ère étape du Tour de Pologne

VIDÉOS | Chute impressionnante lors de la 1ère étape du Tour de Pologne

Image Twitter

Le vainqueur initial a été déclassé et exclu de l’épreuve suite à une conduite plus que limite.

L’arrivée de la première étape du Tour de Pologne (WordlTour), qui s’est déroulée mercredi sur 195,8 km entre Chorzów et Katowice, a été marquée par une chute impliquant notamment Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) et Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step).

Groenewegen était en tête à quelques mètres de la ligne d’arrivée lorsqu’il a coupé la route à Jakobsen qui arrivait par sa droite. Groenewgen a heurté Jakobsen qui est passé au-dessus des barrières. Le coureur de Jumbo-Visma a été déclassé et exclu de l’épreuve.

La victoire est finalement revenue à Fabio Jakobsen.

Cette première étape s’est déroulée un an jour pour jour après le décès de Bjorg Lambrecht. Le coureur de Lotto Soudal est décédé des blessures consécutives à une lourde chute lors de l’édition 2019.

Patrick Lefevere sur la chute: «C’est un acte criminel»

Patrick Lefevere, le manager général de Deceuninck-Quick, n’a pas été tendre envers Dylan Groenewegen qui a provoqué la grave chute de son coureur Fabio Jakobsen. «Ils doivent mettre ce garçon de Jumbo-Visma dans une cellule», a-t-il écrit sur Twitter.

«Je vais aller au tribunal. De tels actes n’ont pas leur place dans le cyclisme. C’est un acte criminel Monsieur Groenewegen», a-t-il ajouté.

Remco Evenepoel, l’équipier de Jakobsen et également présent au Tour de Pologne, a aussi exprimé sa colère sur Twitter. «Ils doivent le suspendre à vie. Honte à toi.»

Son équipier Florian Sénéchal a publié une photo de ses gants en sang sur Twitter. «J’étais le premier à aider Fabio après sa chute. Pour maintenir sa tête. Si vous regardez cette photo, vous vous rendez compte de la gravité de l’impact. Sois fort mon ami.»

Les tweets d’Evenepoel et Sénéchal ont été supprimés.

Czeslaw Lang, l’organisateur du Tour de Pologne, s’est également exprimé à la télévision polonaise TVP Sport. «On n’agit pas de cette manière, je viens de rencontrer les juges, il sera sûrement disqualifié et on verra si on en finira là. C’était une lutte injuste et l’un des coureurs a énormément souffert, deux autres et puis un juge ont également souffert. Les autres coureurs sont à peu près ok»

Jasper Philipsen a également été impliqué dans la chute mais s’en est sorti avec quelques éraflures et un maillot déchiré.

Marc Sarreau, le Français de Groupama-FDJ, a été transporté à l’hôpital. «Marc est conscient et est en route vers l’hôpital où il va passer des examens», a communiqué la formation française.

Damien Touzé (Cofidis) a également été emmené à l’hôpital pour passer des examens, a assuré Cofidis.

Jumbo-Visma présente ses excuses après le crash causé par Groenewegen

Jumbo-Visma, l’équipe de Dylan Gronewegen, a présenté ses excuses mercredi soir, quelques heures après le crash provoqué par le sprinter néerlandais à la fin de la 1e étape du Tour de Pologne (WorldTour).

«Nos pensées vont à Fabio Jakobsen et à toutes les personnes impliquées dans le terrible crash d’aujourd’hui au Tour de Pologne», indiqué Jumbo-Visma sur son compte Twitter. «De tels accidents ne devraient pas arriver. Nous présentons nos excuses sincères. Nous allons discuter en interne de ce qu’il s’est passé avant de faire d’autres déclarations».

L’UCI ouvre une enquête à l’encontre de Dylan Groenewegen

L’Union cycliste internationale (UCI) a décidé d’ouvrir une enquête après le terrible accident causé par le Néerlandais Dylan Gronewegem (Jumbo-Visma) mercredi dans le sprint final du Tour de Pologne (WorldTour).

«L’Union Cycliste Internationale (UCI) condamne fermement le comportement dangereux du coureur Dylan Groenewegen (Jumbo-Wisma), qui a projeté Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quickstep) dans les barrières à quelques mètres de l’arrivée, provoquant une chute collective aux termes de la première étape du Tour de Pologne», indique l’UCI. «Groenewegen a été disqualifié de la course par le collège des commissaires. L’UCI, qui juge l’attitude inacceptable, a immédiatement saisi la Commission Disciplinaire pour demander l’imposition de sanctions à la hauteur de la gravité des faits. Notre Fédération est de tout cœur avec les coureurs touchés», ajoute l’Union cycliste internationale.

Marc Sarreau abandonne

Marc Sarreau (Groupama-FDJ) ne prendra pas le départ de la 2e étape du Tour de Pologne jeudi. Le Français est une des victimes de l’accident causé par le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) mercredi dans le sprint final de la 1e étape.

«Marc Sarreau souffre d’un gros traumatisme de l’épaule et de ruptures ligamentaires multiples. Il passe des tests médicaux complémentaires. Il est bien sûr non-partant demain», a indiqué la formation Groupama-FDJ mercredi soir sur son compte Twitter.