CORONAVIRUS

Anvers ajuste et assouplit quelque peu les mesures prises

Anvers ajuste et assouplit quelque peu les mesures prises

La gouverneure d’Anvers, Cathy Berx. BELGA

Quelques ajustements ont été opérés par la gouverneure d’Anvers. Ainsi, les salles de fitness peuvent rouvrir sous certaines conditions.

La gouverneure d’Anvers, Cathy Berx, a apporté mercredi quelques ajustements aux mesures supplémentaires prises contre le coronavirus dans sa province. Les centres de fitness de la zone la plus touchée peuvent ainsi rouvrir mais uniquement conformément au protocole du secteur entré en vigueur la semaine dernière. De légers assouplissements ainsi que des clarifications ont également été annoncés pour le sport et le travail intensif.

L’obligation de port du masque ne concerne désormais plus les personnes qui pratiquent un sport ou qui accomplissent un travail de manière intensive, si le risque de contamination est infime.

Douches et vestiaires utilisables

Côté sportif, les douches et vestiaires peuvent à nouveau être utilisés dans les piscines. Les enfants jusqu’à 12 ans sont autorisés à faire du sport dans un cadre organisé, au sein de groupes qui peuvent aller jusqu’à 50 participants, sans contact et sous la supervision d’un responsable. Cela vaut autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, si la ventilation est suffisante.

Pour les plus âgés, jusqu’à 18 ans, les groupes sont limités à 10. Les adultes ne peuvent pratiquer que des activités sans contact. Pour toutes les catégories d’âge, les sports non-organisés ne peuvent rassembler plus de 10 participants.

Enfin, le couvre-feu reste d’application en dépit des critiques. «Il y a de la déception, notamment dans l’horeca, les entreprises et le secteur culturel», reconnaît Mme Berx. «Mais il y a aussi des encouragements du côté du secteur de la santé», ajoute-t-elle.

Pour le secteur culturel, il n’est toujours pas question d’assouplissement. «Nous espérons pouvoir bientôt déclarer la province d’Anvers comme sûre pour les activités artistiques et culturelles, mais pour l’instant nous devons être intransigeants face au virus», martèle la gouverneur.

Les derniers chiffres indiquent un très léger ralentissement des nouvelles contaminations au sein de la Métropole, mais aussi un déplacement des foyers vers l’est de la province, a encore précisé Cathy Berx.