LIBAN

Explosions à Beyrouth: un Belge parmi les victimes

Explosions à Beyrouth: un Belge parmi les victimes

Les images montrent la violence des explosions. AFP

Un Belge a perdu la vie dans les violentes explosions qui ont secoué Beyrouth mardi soir.

+ MISE À JOUR 05/08 à 13h : une deuxième victime belge à déplorer

Les quelque 2.200 Belges vivant dans la région et enregistrés auprès des Affaires étrangères ont été contactés mardi soir par l’ambassade belge via SMS. Les autorités belges ont ainsi été averties du décès d’un Belge par un membre de sa famille, indique mercredi matin un porte-parole des Affaires étrangères.

«Malheureusement, on doit déplorer le décès d’un ressortissant belge, un Belgo-Libanais. On présente nos condoléances à la famille», a indiqué le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin sur Bel-RTL.

Deux employés de l’ambassade de Belgique et deux membres de leur famille séjournant dans la capitale libanaise ont par ailleurs été légèrement blessés par des éclats de verre.

Le ministre précise que les vitres de l’ambassade ont été soufflées dans l’explosion mais que le système informatique est toujours opérationnel.

 

 

Selon le bilan de ce mercredi matin, la double explosion a fait au moins 100 morts et plus de 4.000 blessées. Les autorités locales affirment qu’une cargaison de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium en est la cause.

+ MISE À JOUR | Une 2e victime belge est à dénombrer