MONDE

Alexandria Ocasio-Cortez, démocrate américaine, choisit une statue du père Damien pour illustrer le suprémacisme blanc

Alexandria Ocasio-Cortez, démocrate américaine, choisit une statue du père Damien pour illustrer le suprémacisme blanc

Illustration AFP

La statue du père Damien, présente à Washington, serait un modèle de «colonialisme et de domination blanche» selon Alexandria Ocasio-Cortez, membre du Congrès américain.

Dans une vidéo publiée sur Instagram, la démocrate américaine Alexandria Ocasio-Cortez illustre le suprémacisme blanc présent dans la société américaine en montrant différentes représentations et statues d’hommes uniquement blancs. Parmis ces statues situées sous le Capitol à Washington, celle du père Damien, le prêtre missionnaire catholique belge qui a donné sa vie pour venir en aide aux lépreux envoyés sur l’île de Molokai, à Hawaï.

«Elle a choisi une mauvaise image pour un combat légitime», réagit Jan De Volder, historien et biographe du père Damien.

Situées sous le Capitole des États-Unis à Washington D.C., les cent statues de la National Statuary Hall Collection représentent deux des plus honorables citoyens de chacun des cinquante États américains. Des figures essentiellement masculines et blanches, constate avec amertume Alexandria Ocasio-Cortez, plus jeune élue démocrate au Congrès américain, connue pour ses combats socialistes et féministes.

«Voilà à quoi ressemble la culture du patriarcat et du suprémacisme blanc», s’offusque celle que l’on surnomme «AOC». «Il n’est ni radical ni fou de comprendre à quel point cette culture a eu une influence sur notre histoire et en a d’ailleurs encore aujourd’hui», pointe encore l’élue.

Cette remarque n’a pas manqué de faire réagir de nombreux internautes qui ont notamment fait remarquer à AOC qu’elle avait pris en exemple un homme qui a mis sa vie au service des autres. «Le père Damien est mort de la lèpre après avoir passé sa vie à venir en aide aux personnes atteintes de cette maladie», lui explique alors un journaliste américain.