CORONAVIRUS

Chine: une fête de la bière presque normale malgré le Covid

Des règles sanitaires ont toutefois été mises en place.

Les visiteurs lèvent leurs chopes en riant et sans masques: la plus importante fête de la bière de Chine a ouvert ce week-end à Qingdao (est), dans un pays globalement débarrassé du Covid-19.

Le géant asiatique a largement endigué l’épidémie sur son territoire, grâce au port du masque, au confinement et au suivi des contacts. Aucun mort n’est ainsi à déplorer depuis mi-mai.

Une situation jugée rassurante par les visiteurs de la fête internationale de la bière de Qingdao. L’édition 2020, qui a débuté vendredi et s’achèvera fin août, propose à la dégustation quelque 1.500 variétés différentes.

Beaucoup de festivaliers ne portent pas de masques sur l’immense site de plein air, où ils se promènent et trinquent joyeusement assis au bord de longues tables.

Qingdao, paradis de la bière

Ville brassicole et balnéaire, Qingdao est connue dans le monde entier grâce à sa célèbre bière éponyme «Tsingtao». La brasserie y a été créée sous la domination coloniale allemande (1898-1914).

Pour la télévision publique CCTV, la tenue de la fête est une occasion pour les gens de retrouver «une vie normale».

«Ça fait six mois que je n’avais pas voyagé», explique au micro de la chaîne Wang Hua, un touriste venu de la province du Shanxi (nord). «Je suis tellement content et détendu», explique-t-il.

Des règles sanitaires ont toutefois été mises en place.

La jauge de visiteurs est limitée à 30% de la capacité habituelle au centre du site. Le personnel doit porter un masque. Et les visiteurs doivent notamment se soumettre à un contrôle de température.

Même les conteneurs de bière importée ont subi un test de dépistage au nouveau coronavirus et une désinfection. Cette mesure fait suite à l’émergence en Chine de foyers d’infections liés à des importations de produits alimentaires.