article abonné offert

BEAUMONT

Beaumont: éboueur, un métier difficile mais essentiel

Beaumont: éboueur, un métier difficile mais essentiel

Un éboueur doit supporter tous les aléas climatiques et les mauvaises odeurs. ÉdA – 50817685286

Nous avons rencontré Claudy Delhaye, 34 ans, de Solre-St-Géry (Beaumont). Il est éboueur chez Ipalle depuis 2016. Il nous décrit son quotidien.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 497 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?