BRUGELETTE

Le port de masque rendu obligatoire dans certaines zones de Pairi Daiza

Le port de masque rendu obligatoire dans certaines zones de Pairi Daiza

Le parc devra indiquer clairement les zones où le port du masque est obligatoire. EdA - 50697588120

Le bourgmestre de Brugelette a pris un arrêté rendant le masque obligatoire dans certaines zones de Pairi Daiza.

Ce samedi en début d’après-midi, le bourgmestre de Brugelette, M. André Desmarlières, a communiqué un arrêté pris la veille, sur sa page Facebook.

Cet arrêté concerne de nouvelles mesures prises suite au dernier Conseil national de Sécurité. Le port du masque, «ou toute alternative en tissu couvrant la bouche et le nez», est désormais obligatoire, pour les personnes de 12ans et plus, dans certaines zones du parc animalier, Pairi Daiza. Les espaces concernés doivent être clairement indiqués par voie d’affichage ou encore message sonore, éventuellement. Dans les autres endroits du parc où la distanciation sociale d’un mètre 50 ne peut pas être assurée entre des personnes de foyers différents, il est également obligatoire de porter son masque (ou «alternative en tissus»).

Cet arrêté prend en compte également les abords du parc. Le masque doit être porté sur le parking jusqu’à l’arrivée sur l’aire d’accès au parc. Les personnes se rendant en train au jardin animalier ont aussi pour obligation de se couvrir le nez et la bouche du point d’accès SNCB Cambron-Casteau jusqu’à l’entrée de Pairi Daiza.

L’arrêté spécifie également que «lorsque le port d’un masque ou de toute alternative en tissu n’est pas possible pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé.»

La police locale sera chargée de veiller au respect de ces nouvelles mesures.

Claire Gilissen, porte-parole de Pairi Daiza, indique que pour l’instant les zones de la Terre du Froid et les abords de l’enclos des jumeaux pandas restent des endroits où il est impératif de se couvrir la bouche et le nez, tout comme les espaces couverts et les files. Les nouveaux lieux concernés sont devant l’otarie steller, les rhinocéroces et hyppopotames, à la gare du train à vapeur, au carrefour de l’Orangerie, et près du Lac sacré. En revanche, il est possible que d’autres zones s’ajoutent à la liste de manière temporaire en fonction de l’affluence, «la situation sera évaluée quotidiennement», a informé la porte-parole.


Nos dernières videos