CORONAVIRUS

Le papa de la fillette de 3 ans décédée: «Ce n’est pas le coronavirus qui l’a tuée, il l’a accompagnée»

Le papa de la fillette de 3 ans décédée: «Ce n’est pas le coronavirus qui l’a tuée, il l’a accompagnée»

Illustration. Archives ÉdA Mathieu Golinvaux

La Belgique a appris vendredi le décès de la plus jeune victime du coronavirus dans le pays.

La triste nouvelle a été annoncée lors de la conférence de presse du centre de crise. «Il y a quelques jours, un enfant de 3 ans est décédé des suites d’une infection au Covid-19. Cette nouvelle nous touche tous profondément, en tant que scientifique mais aussi en tant que parents», a annoncé le porte-parole interfédéral Covid-19, Boudewijn Catry, en souhaitant que cela serve de prise de conscience dans la population.

La victime est une petite Bruxelloise et est décédée lundi aux cliniques universitaires Saint-Luc à Woluwe-Saint-Lambert, précise Sudpresse ce samedi. Son papa explique à nos confrères que la maman et lui ont contracté le coronavirus sans s’en rendre compte. Leur fille a été hospitalisée le 16 juillet et c’est là qu’ils ont découvert la gravité de la situation. «Les médecins l’ont mis en soins intensifs et ils ont alors détecté le coronavirus. Puis, moi, j’ai fait le test de dépistage, j’avais le coronavirus et mon épouse, idem», indique-t-il.

Il précise également que sa petite fille «souffrait d’une maladie à risque, elle était atteinte d’amyotrophie spinale (SMA), une maladie neuromusculaire d’origine génétique.» Pour lui, «c’est le coronavirus qui l’a accompagnée, mais pas le coronavirus qui l’a tuée. Il ne faut pas effrayer le monde pour rien. C’est beaucoup de show tout ça», dénonce-t-il, estimant que que le Covid-19 est surtout dangereux pour les personnes à risque.

Pour rappel, le dernier bilan du coronavirus en Belgique fait état de 9.817 décès depuis le début de la pandémie, pour un total de 65.199 cas.



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos