article abonné offert

«Avec ça, on a perdu trois ans!»

«Avec ça, on a perdu trois ans!»

Amélie Sauvage, échevine en charge du PCDN, a relancé le PCDN via un autre bureau d’études. ÉdA – 40588876758

Et maintenant? Hamoir n’a pas attendu d’aller en justice pour relancer son PCDN. «En 2018, on a cassé le contrat et on a lancé la procédure en justice, indique l’échevine en charge du PCDN, Amélie Sauvage.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 186 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos