BELŒIL

Les Lumineuses idées de Luc Petit pour d’autres féeries de Noël

Les Lumineuses idées de Luc Petit pour d’autres féeries de Noël

Com.

Le metteur en scène tournaisien Luc Petit rebondit après l’annulation des Féeries de Belœil. Avec un concept original.

«Lumineuses», c’est le nom de ce nouveau concept né de la nécessité de ne pas rester inactif suite à l’annulation des Féeries de Belœil, sacrifiées, comme l’on sait, sur l’autel du coronavirus. Une nécessité poussée avant tout par celle de laisser s’exprimer la créativité du réalisateur tournaisien dont on retrouvera inévitablement la griffe à travers un parcours créatif qui animera et illuminera le parc de Belœil entre le 18 décembre et le 3 janvier prochain. Une manière bien agréable de célébrer les fêtes de fin d’année et, pour Luc Petit et son équipe, de continuer à mettre en valeur le patrimoine de notre région. Ici, en l’occurrence, le superbe domaine de Belœil qui sert de résidence aux princes de Ligne depuis le XIVe siècle. Luc Petit insiste sur le fait qu’il s’agit cette année de «réaliser autre chose» que les Féeries; ces dernières seront, on l’espère, reprogrammées en 2021.

«Des illuminations habillent les arbres centenaires, des projections éphémères recréent les espaces en tableaux oniriques. Les chambres de verdure deviennent théâtres hors du temps. Des centaines de lumignons bordent les rives des bassins et des allées au détour desquelles se découvrent des sculptures lumineuses et des animaux fantastiques», peut-on lire sur le site internet consacré à l’événement (www.lumineusesdebeloeil.be). C’est également sur ce site que le public peut d’ores et déjà réserver ses tickets d’entrée, sachant que, pour la circonstance, les grilles du parc s’ouvriront entre 17 h et 21 h, les soirs de spectacle et que le nombre de spectateurs sera limité en fonction des règles établies par les autorités. Avant de lever le voile sur le programme, il faut encore faire preuve d’un peu de patience. «Luc est en pleine création actuellement pour donner vie au parc et proposer une balade magique aux spectateurs. Ceux-ci déambuleront dans le parc historique, ils pourront découvrir ce dernier illuminé, habités par des animaux lumineux et par des artistes provenant de la Fédération Wallonie-Bruxelles», nous précise Mélanie, attachée de presse.

Crise sanitaire oblige, le concept permet de respecter les mesures en vigueur: les spectateurs, en nombre limité en fonction de ce qui sera imposé par les autorités, seront répartis sur plusieurs soirées. La grandeur du site permet bien évidemment de garantir sans aucun problème le respect de la distanciation physique entre les spectateurs et/ou leurs «bulles».


Nos dernières videos