AVIATION

Brussels Airlines: ministres et députés vont débattre de l’accord

Brussels Airlines: ministres et députés vont débattre de l’accord

L’accord sur l’avenir de Brussels Airlines fera l’objet d’un échange de vues à la Chambre Reporters

Le ministre des Finances évoquera ce jeudi à la Chambre l’accord sur le financement de Brussels Airlines

La commission des finances de la Chambre aura ce jeudi après-midi un échange de vues avec le ministre des Finances, Alexander De Croo, (Open vld) à propos de l’accord conclu ce mardi entre le gouvernement belge et la compagnie aérienne allemande Lufthansa sur le sauvetage de sa filiale belge Brussels Airlines, a indiqué le groupe Écolo-Groen. Les écologistes avaient demandé dès mardi que M. De Croo vienne présenter l’ensemble de l’accord au Parlement, dès cette semaine.

Aux termes de l’accord intervenu entre le gouvernement fédéral et Lufthansa, Brussels Airlines pourra compter sur un prêt par l’État belge de 290 millions d’euros sur une durée de six ans. Lufthansa y ajoutera 170 millions d’euros.

La Belgique a l’assurance que ces fonds resteront au sein de la filiale belge et il a obtenu aussi une garantie sur les actions de Brussels Airlines détenues par Lufthansa: si la filiale belge n’est pas en mesure de rembourser le prêt et que Lufthansa n’intervient pas, ces actions reviendront à l’État fédéral.

Satisfaction à l’aéroport

«Pour nous aéroport, Brussels Airlines est un partenaire crucial. Elle est essentielle à notre fonction de hub, à notre connectivité et pour les emplois directs et indirects qu’elle génère», a indiqué une porte-parole de la Brussels Airport Company (BAC).

Parmi les conditions assorties à l’aide de l’État figurent notamment l’ancrage de la compagnie à l’aéroport de Bruxelles et un avenir durable pour la compagnie. «Ce sont deux points très importants pour la société de gestion de l’aéroport», souligne la porte-parole.

La BAC espère que Brussels Airlines pourra ainsi surmonter la crise et que l’avenir et l’emploi de la compagnie seront préservés. Elle souhaite aussi que le réseau et la fonction de hub de l’aéroport soient garantis, «ce qui est également crucial pour notre pays».

Nos dernières videos