article abonné offert

SOUMAGNE

Un «non» définitif pour le centre commercial

Un «non» définitif pour le centre commercial

Le Central Piazza ne verra jamais le jour à Soumagne, entre Fléron et Herve, sur la N3. Miysis 3 D

Le Conseil d’État a «dit définitivement non» au projet de centre commercial Central Piazza de Soumagne, qui devait naître sur la N3 entre Fléron et Micheroux. L’avis a été communiqué à l’UCM Liège, aux Villes de Fléron et de Verviers (Herve s’était aussi, en février 2016, prononcé contre ce projet) et aux associations des commerçants de Fléron, Herve et Battice. «Il aura fallu 12 années, 3 recours interministériels et 4 recours au Conseil d’État, pour faire admettre… le simple bon sens. C’est ce bon sens qu’UCM Liège défend depuis des dizaines d’années en alertant les autorités politiques et les élus locaux sur la dangerosité de ces parcs commerciaux localisés en périphérie des villes et communes», informe dans un communiqué l’UCM qui privilégie un renforcement des centres-villes.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 28 des 82 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos