LEUZE-EN-HAINAUT

PHOTOS | La comète Neowise charme le photographe leuzois Éric Wéry

Amoureux de la nature et féru de photographie, Éric Wéry immortalise, notamment, les orages, les ouragans et… les comètes.

«Passionné de photographie depuis plus de 15 ans, j’ai débuté la photo par loisir en tirant des clichés de paysages lors de vacances ou de promenades. j’ai toujours été attiré par les photos de nature et hors du commun. Je suis totalement autodidacte dans ce milieu mais cela ne m’a pas empêché d’en faire mon deuxième métier (reportages mariages, photos de modes...) », nous explique Éric Wéry dont le (premier) métier le conduit à s’occuper de maintenance au sein des usines Baxter à Lessines. Cet Arlonais de 38 ans s’est installé dans notre région dans les années 90.

PHOTOS | La comète Neowise charme le photographe leuzois Éric Wéry
Arlonais d’origine, Éric est venu s’nstaller dans notre région dans les années 90. Son appareil ne le quitte jamais... Éric Wéry

C’est depuis son jardin, à Leuze-en-Hainaut, qu’il a immortalisé la comète Neowise avec un reflex Nikon D800 et un objectif de 300 mm. Un cliché qui a exigé une longue pose de plus de 3 secondes (les photographes comprendront pourquoi nous utilisons l’adjectif «longue» dans le cas d’espèce).

PHOTOS | La comète Neowise charme le photographe leuzois Éric Wéry
Éric affectionne particulièrement les phénomènes naturels et météorologique. Éric Wéry

Pour ceux et celles qui l’ignoreraient, cette comète a été découverte le 27 mars dernier par le télescope qui lui a donné son nom. Ce corps céleste de glace et de poussière, qui a survécu à son voisinage avec le soleil (à 43 millions de Km) le 3 juillet dernier, est actuellement visible dans l’hémisphère Nord, donc depuis la Belgique notamment. Il sera au plus près de notre Terre (à 103 millions de km tout de même, une broutille à l’échelle de l’univers), le 23 juillet prochain.

PHOTOS | La comète Neowise charme le photographe leuzois Éric Wéry
La photo a été tirée dans la campagne leuzoise également. Éric Wéry

On pourra observer la comète – sous la queue de la grande ourse – encore durant quelques nuits avant qu’elle ne s’éloigne et ne disparaisse petit à petit de notre champ de vision. Resteront alors, pour s’en souvenir, les superbes clichés tirés par Éric que l’on peut retrouver sur son site webou sursa page Facebook.Éric Wéry La comète devraient encore être visible durant quelques jours, profitez en...