BELGIQUE

La propagande de l’État islamique se marginalise sur Internet, selon Pieter De Crem

La propagande de l’État islamique se marginalise sur Internet, selon Pieter De Crem

Image d’illustration. Reporters/Abaca

Pieter De Crem, ministre de l’Intérieur laisse entendre que les activités de propagande de l’État islamique ont retrouvé un caractère marginal, dans une réponse à une question parlementaire, citée dans La Dernière Heure et La Libre Belgique mercredi.

Deux facteurs expliquent ce recul: les efforts livrés par les autorités d’une part et, d’autre part, par les opérateurs des réseaux sociaux. C’est surtout l’action de ces opérateurs qui est déterminante. Mais il faut rester prudents, tempère M. De Crem dans sa réponse au député Koen Metsu (N-VA).

En effet, des extrémistes sont toujours présents sur les forums connus des réseaux sociaux, où ils tentent parfois de recruter. Le caractère semi-clandestin de ces profils supplante de plus en plus le caractère ouvert.

Une cellule de la police fédérale est en charge de la détection de ces messages et de ces profils. Il s’agit de l’i2-IRU (Internet Investigation – Internet Referral Unit).

L’année dernière, elle a détecté 733 messages ou profils lors de ses recherches ciblées sur Internet et les réseaux sociaux. Ce qui a débouché sur le retrait de 557 d’entre eux. La baisse est importante. En 2017, elle a détecté 1 374 messages ou profils (et retiré 1 033 d’entre eux). L’année suivante, l’activité a crû avec 1 622 profils ou messages et 1 229 retraits. Pour le premier trimestre 2020, il y avait 313 messages ou profils et 161 retraits. Très peu de profils belges liés à l’État islamique (à savoir, des entités Foreign Terrorist Fighters) sont encore actifs sur les réseaux sociaux.

Toutefois, prévient le ministre, il existe encore des «sympathisants» belges assez actifs sur ces grandes plateformes. Mais il est devenu très rare que de la propagande publique pour l’État islamique soit partagée sur ces plateformes majeures. Le cercle de sympathisants s’est aussi fortement restreint ces dernières années.

Nos dernières videos