PRESSE

Nethys: Enodia valide le rachat de L’Avenir, Moustique et Telepocket par IPM

Nethys: Enodia valide le rachat de L’Avenir, Moustique et Telepocket par IPM

- © Jacques Duchateau

L’accord trouvé entre Nethys et IPM pour Les Éditions de l’Avenir et L’Avenir Hebdo a reçu un avis favorable du conseil d’administration de l’intercommunale Enodia.

Le 9 juillet dernier, le conseil d’administration de Nethys avait décidé d‘accepter les propositions de rachat présentées par le groupe IPM (Informations & Productions Multimédias), éditeur de La Libre, de La Dernière Heure, et de Paris Match Belgique, qui a aussi notamment l’agence de paris betFirst dans son portefeuille, pour Les Éditions de l’Avenir (L’Avenir) et pour L’Avenir Hebdos (Moustique, Telepocket).

 

 

L’accord devait encore recevoir l’aval d’Enodia, l’intercommunale faîtière de Nethys. C’est chose faite ce vendredi. Dans un communiqué, le Conseil d’Administration d’Enodia indique avoir rendu «un avis conforme favorable sur les opérations de cession du pôle presse du Groupe, à savoir: la vente de la branche d’activité d’EdA (L’Avenir et le Journal des Enfants) à une nouvelle société à constituer par IPM selon des modalités et à des conditions substantiellement conformes à celles de la convention de cession de branche d’activité négociée entre Nethys, EdA et IPM; et la vente de 100% des actions de LAH (Moustique et Télé Pocket) à IPM selon des modalités et à des conditions substantiellement conformes à celles de la convention de cession d’actions négociée entre Nethys et IPM.»

Cet avis conforme, qualifié d’«étape importante» par le CA, va être soumis au Ministre de tutelle pour approbation. Pour être définitivement entérinée, la vente devra encore recevoir le feu vert de l’Autorité de la concurrence. Le processus pourrait durer deux mois.

Pour rappel, la décision intervient un peu plus de 5 mois après l’annonce de l’annonce de la mise en vente par Nethys. Pour ce qui est de L’Avenir Advertising (Proximag et régie commerciale), le conseil d’administration de Nethys disait la semaine dernière «étudier si des pistes alternatives à une fermeture sont possibles» et annonçait qu’il «examinera cela à la rentrée».

 

+ LIRE AUSSI | Feu vert d’Enodia à la vente de «L’Avenir»

 

Le communiqué de presse du Conseil d’Administration d’Enodia

Répondant à une des recommandations de la Commission d’enquête PUBLIFIN et à la Déclaration de politique régionale.

Le Conseil d’Administration a décidé ce 17 juillet 2020 de rendre un avis conforme favorable sur les opérations de cession du pôle presse du Groupe, à savoir:

• la vente de la branche d’activité d’EDA (L’Avenir et le Journal des Enfants) à une nouvelle société à constituer par IPM selon des modalités et à des conditions substantiellement conformes à celles de la convention de cession de branche d’activité négociée entre NETHYS, EDA et IPM; et

• la vente de 100% des actions de LAH (Moustique et Télé Pocket) à IPM selon des modalités et à des conditions substantiellement conformes à celles de la convention de cession d’actions négociée entre NETHYS et IPM.

Conscient de l’importance de la place occupée par les Editions de l’Avenir au sein du paysage de la presse francophone belge, le Conseil d’Administration a suivi de près le processus de vente, entamé par NETHYS depuis février 2020 avec, comme priorités

– assurer la pérennité du titre dans un environnement professionnel spécialisé et, par ce fait, garantir l’emploi des collaborateurs du journal,

– garantir la continuité d’une offre journalistique de qualité,

-maintenir un ancrage local de proximité,

-préserver une pluralité et un équilibre médiatique dans le monde de la presse francophone.

Cet avis conforme et l’ensemble des pièces seront soumis au Ministre de tutelle pour approbation des opérations.

Avec ce nouvel avis conforme, une étape importante vient d’être franchie. En effet, le Conseil d’Administration d’Enodia poursuit le processus de transformation du Groupe.

 

Tout sur les éditions de L'Avenir