«AFTER»

Les croix de Banneux, premier trail post-confinement

Quatre mois «après»,le trail était de retour sur le Challenge L’Avenir, à Banneux, dimanche.

Àl’image des autres sports, la course à pied reprend petit à petit ses droits, cet été. Si de nombreux rendez-vous demeurent annulés (tels les joggings de Verviers et des Cerises, qui devaient se tenir vendredi passé), les amateurs de la discipline commencent à remplir leur agenda estival athlétique.

Moyennant tout un tas de précautions, les épreuves de jogging et de trail peuvent en effet à nouveau se tenir. Comme ce fut le cas, dimanche, du côté de Banneux (Sprimont), à l’occasion du huitième trail des croix. Sur deux distances (15 et 25 kilomètres), 184 personnes y ont participé. Avec les précautions d’usage.

«Les inscriptions se faisaient uniquement à l’extérieur, avec du gel désinfectant à disposition. Les personnes de l’organisation présentes à ces inscriptions ainsi qu’aux ravitaillements étaient pour leur part masquées», détaille Pascal Julin, organisateur du rendez-vous.

Si certains optent pour un départ «individuel» (en contre-la-montre), Banneux a proposé un «top» groupé. «Nous avions assez d’espace pour que les participants ne soient pas les uns sur les autres. Et puis, l’avantage du trail est que tout le monde est vite dispersé. Après un kilomètre, il y avait déjà un petit mur sur le parcours», poursuit notre interlocuteur.

L’après-course avait également été aménagé: entre 15 et 20 tables de style mange-debout, en extérieur. «Et nous venions les servir.»

Selon lui, chacun a respecté les règles, tout en étant «très content» de remettre un dossard. «Et la police est passée voir si tout se passait bien. Elle n’a pas émis de remarque.»

Sébastien Carabin s'impose sur le 25 km

L’Andrimontois frappe d’entrée !
Dimanche, Sébastien Carabin s’est adjugé les 25 kilomètres du trail des croix de Banneux (en 1h43’43’’), devançant d’1’20’’ le Malmédien Ludwig Lefebvre. Un nouveau succès qui vient remplir le palmarès trail qu’est en train de se constituer le vététiste, déjà lauréat d’Olne-Spa-Olne et le trail des Gueules Noires (Blegny), notamment.
« Content de remettre un dossard »
Il s’agissait évidemment de sa première compétition post-confinement.
« Je suis content d’avoir pu remettre un dossard en course à pied. D’autant plus que les sensations étaient très bonnes, sur un super parcours, dans une très belle région », a commenté Sébastien Carabin après sa victoire.
« Je sais que Ludwig Lefebvre se prépare pour des plus longues distances. Celle-ci était peut-être un peu courte pour lui », analyse l’organisateur Pascal Julin. « Et ce dimanche, Sébastien Carabin était bien au-dessus du lot. Le troisième classé (NDLR : Raphaël Vankerkom) est un ancien très bon coureur qui n’a manifestement pas perdu grand-chose ! »
Sur le vélo, Sébastien Carabin devrait désormais prendre part à des courses VTT en Belgique (il participera entre autres à la Cup 5 de Bilstain le 24 juillet, en soirée), à l’étranger (comme le Swiss Epic), ainsi que le National Marathon, prévu à Bouillon à la mi-septembre.

Les Classements : 15 km - 25 km