BELGIQUE

L’armée belge au courant d’un soutien russe apporté aux talibans

L’armée belge au courant d’un soutien russe apporté aux talibans

Philippe Goffin a dévoilé l’information en répondant à une question en commission de la défense de la Chambre. BELGA

Le service de renseignement de l’armée belge «est au courant» d’un soutien apporté par la Russie aux insurgés talibans en Afghanistan, ainsi que d’une possible interférence russe dans un incident ayant visé des soldats américains.

«Le SGRS (Service général du Renseignement et de la Sécurité) est au courant d’un support russe général aux talibans en Afghanistan et confirme une possible interférence russe en lien avec les faits plus spécifiques que vous mentionnez», a indiqué le ministre de la Défense, Philippe Goffin, mercredi en commission de la défense de la Chambre en réponse à une question du député Samuel Cogolati (Écolo).

La presse américaine – le ‘New York Times’, suivi ensuite par le ‘Washington Post’et le ‘Wall Street Journal’– a rapporté que des agents russes avaient discrètement distribué de l’argent à des combattants «proches des talibans» pour qu’ils tuent des soldats américains ou de l’OTAN en Afghanistan. Le président Donald Trump a qualifié samedi cette information de «fake news» alors que son ministre de la Défense, Mark Esper, a affirmé que ses services ne l’avaient pas «corroborée».

«Jusqu’à présent, seuls des militaires américains ont été répertoriés comme victimes. Concrètement, l’information en notre possession, en provenance de sources ouvertes, est que seul un incident début avril 2019 peut éventuellement être lié à ce programme de primes pour attaques sur le personnel de l’OTAN, à savoir une attaque d’un véhicule avec explosifs contre un convoi US ayant mené au décès de trois soldats américains», a pour sa part précisé M. Goffin (MR), qui est également ministre des Affaires étrangères.

Trois militaires américains avaient été tués le 8 avril 2019 dans l’explosion d’un véhicule piégé contre un convoi à l’extérieur de la base aérienne de Bagram, la plus grande base militaire américaine en Afghanistan.