TOURNAI

Vidéos | La renarde tuée à Chercq était une star de Facebook

Passionné par la nature depuis qu’il est enfant, Maxime Bachely avait pris l’habitude de photographier la renarde tuée récemment à Chercq et de diffuser ses photos sur Facebook. La vue des clichés de son cadavre sur les réseaux sociaux a provoqué de la colère, mais aussi beaucoup de tristesse chez le photographe passionné de nature.

Les photos d’un renard – plus précisément d’une renarde – diffusées sur la Toile ont suscité de très nombreuses réactions de la part d’internautes en colère, mais aussi tristes et dégoûtés face à la violence et la lâcheté avec lesquelles l’animal a été tué.

Plus que n’importe qui, Maxime Bachely, habitant aujourd’hui à Calonne après avoir résidé à Laplaigne, a été touché par ce triste spectacle.

++ Relire l’article consacré à ce piégeage en cliquant ici ++

Travailleur dans le secteur de la fabrication de ressorts à Templeuve (Ressorts Wilfart), le jeune homme âgé de 34 ans, est passionné de nature depuis sa plus tendre enfance. Il y a deux ans, il s’est lancé dans la photo animalière, une activité à laquelle il consacre l’essentiel de ses loisirs.

Maxime ne fait pas que photographier ce qu’il observe, il lui arrive de filmer également comme ces chevreuils croisés près de la forêt:

«J’ai tellement attendu le moment de photographier des renards que quand j’ai tiré mes premiers renardeaux, j’en ai eu les larmes aux yeux tellement j’étais content! Il m’a fallu plus d’un an pour réaliser ces clichés…», nous confie-t-il très ému. Et quand il parle de «tirer», c’est uniquement dans le but d’immortaliser sur la carte mémoire de son appareil ses moments de partage avec dame nature.

Vêtu d’une tenue de camouflage, Maxime peut rester en planque durant des heures pour saisir, avec son Nikon D7500 doté d’un objectif Sigma 150/600, l’instantané qu’il se plaira alors à partager sur sa page Facebook: Max photography sur laquelle on peut découvrir des chevreuils, sangliers, chouettes, et encore bien d’autres animaux évoluant paisiblement dans leur milieu naturel.

Vidéos | La renarde tuée à Chercq était une star de Facebook
Comment imaginer que certains puissent faire preuve de cruauté envers un animal au regard aussi puissant… Maxime bachely

La renarde chercquoise faisait partie des plus fidèles modèles de Maxime. «Le matin je partais à 5 h 30 de chez moi pour aller l’observer chasser et la photographier», précise-t-il.

Mais ces derniers jours, Maxime ne la voyait plus muloter dans les champs. Et pour cause…

Vidéos | La renarde tuée à Chercq était une star de Facebook
Une plainte pour cruauté envers un animal va être déposée pour cet acte barbare. ÉdA

À l’initiative de l’association l’Iris sauvage, Maxime exposera ses photos à Flines-les-Mortagne du 23 au 25 octobre au côté des œuvres du photographe Bruno Gilles Liebgott.

D’autres infos dans l’Avenir/Le Courrier de l’Escaut de ce mercredi 15 juillet 2020