Le GDL en orange? Cela ne change rien

Le GDL en orange? Cela ne change rien

Luxembourg-Ville -

Dimanche en fin de journée, on apprenait que le Grand-Duché passait en zone orange aux yeux de la Belgique.

Qu’est-ce que cela change? Concrètement… rien du tout. Cela veut juste dire que la Belgique demande aux Belges qui se rendent au Grand-Duché, « une vigilance accrue.»

Si en revenant du Luxembourg, vous présentez des symptômes du Covid-19, les autorités belges demandent que vous vous placiez volontairement en quarantaine. Finalement, on vous demande les mêmes réflexes que si vous étiez restés en Belgique.

Les travailleurs frontaliers peuvent donc continuer à passer la frontière sans problème. Même chose pour les voyageurs, et pour celles et ceux qui veulent faire leur plein et leurs courses au Grand-Duché.

Contacté par nos confrères du Quotidien, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, précise lui aussi que «tous les déplacements restent autorisés, que ce soit pour se rendre au travail ou venir passer ses vacances au Grand-Duché. Il en va de même pour les Luxembourgeois voulant se rendre en Belgique ».

Parce que le Grand-Duché teste à grande échelle

Dès vendredi, le ministre Jean Asselborn, avait interpellé les trois pays voisins du Luxembourg pour clarifier la situation épidémiologique au Grand-Duché. Les tests à grande échelle, où le Luxembourg arrive loin devant en Europe (9 500 tests par semaine sur 100 000 habitants, contre 600 pour les pays voisins), falsifient un peu les comparaisons avec d’autres pays. Il en avait fait de même avec les onze pays ayant décidé de placer le Luxembourg sur leurs listes rouges. Les tractations diplomatiques vont se poursuivre.