CORONAVIRUS

Coronavirus: 63.000 nouvelles contaminations aux USA, 70.000 morts au Brésil

Coronavirus: 63.000 nouvelles contaminations aux USA, 70.000 morts au Brésil

Une photo prise près de Rio de Janeiro, au Brésil. AFP

Le Brésil et les États-Unis enregistrent le plus de cas de contaminations et de décès au monde.

Plus de 63.000 nouveaux cas aux USA

Les États-Unis ont enregistré 63.643 cas de coronavirus supplémentaires sur les dernières 24 heures, selon les données vendredi soir de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

La veille, le pays avait enregistré un nouveau record du nombre d’infections au Covid-19 avec plus de 65.500 cas supplémentaires en une journée.

Depuis le début de la pandémie, plus de 3,18 millions de cas de coronavirus ont été détectés sur le territoire américain mais le nombre de personnes ayant contracté la maladie est probablement bien supérieur, en raison des difficultés d’accès aux tests qui existaient dans le pays en mars et avril.

Plus de 130.000 morts

Quelque 774 personnes sont mortes du Covid-19 aux États-Unis lors des dernières 24 heures, et l’épidémie a fait 133.969 victimes au total dans le pays, qui est de loin le plus endeuillé au monde.

Les experts craignent que la courbe des décès ne suive rapidement la même trajectoire que celle des nouvelles infections. Ces derniers jours, le Texas et la Floride ont rapporté chacun leur nombre record de décès depuis le début de la pandémie.

Le Brésil franchit le cap des 70.000 morts

Le Brésil a dépassé le cap des 70.000 morts du coronavirus après avoir enregistré vendredi 1.214 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, a annoncé le ministère de la Santé.

Le plus grand pays d’Amérique latine déplore au total 70.398 morts du Covid-19 et plus d’1,8 million de contaminations avec 45.048 nouveaux cas en une seule journée, selon ces données qui sont considérées largement sous-estimées par la communauté scientifique.

Ces chiffres n’augurent pas d’une inflexion rapide de la courbe de la pandémie dans le pays de 212 millions d’habitants, qui enregistre le plus de cas de contaminations et de décès au monde derrière les États-Unis.

L’État de Sao Paulo (sud-est) est de loin le plus touché avec 17.442 décès (pour près de 360.000 cas confirmés), devant celui de Rio de Janeiro (sud-est également), qui déplore 11.280 décès pour près de 130.000 contaminations.

Ceci n’a pas empêché ces deux États de mettre en œuvre récemment un retour progressif à la normale, avec la réouverture des cafés, bars, restaurants et magasins.

Le président Jair Bolsonaro, 65 ans, a lui-même été rattrapé par le virus. Depuis l’annonce de sa contamination mardi, il assure se sentir «très bien» grâce à la prise d’hydroxychloroquine, dont les effets bénéfiques sont pourtant loin d’avoir été prouvés de manière incontestable.