article abonné offert

Wallonie

Le tourisme wallon est empêtré dans une lasagne

Le tourisme wallon est-il entre de bonnes mains? Sans doute. Est-il entre trop de mains? Sûrement. Éric Domb est le boss de Pairi Daiza, David Lavigne celui de deux campings en Gaume. Chacun a fait son bonhomme de chemin. Ils portent leur regard sur ces structures. Appuyé par un autre observateur, plus cinglant.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 600 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?