BELGIQUE

Port du masque obligatoire dans les magasins: la stabilisation du nombre de cas et les soldes pour justifier cette décision

Port du masque obligatoire dans les magasins: la stabilisation du nombre de cas et les soldes pour justifier cette décision

À partir de ce samedi, comme dans d’autres pays, le masque sera obligatoire pour entrer dans les magasins en Belgique. AFP

Le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem a justifié ce vendredi matin l’obligation du port du masque dans les magasins à partir de ce samedi.

Le comité de concertation, qui rassemble le gouvernement fédéral et les entités fédérées, a décidé jeudi soir d’élargir l’obligation du port du masque à partir du 11 juillet, notamment aux magasins.

Concrètement, dès ce samedi, le port du masque sera donc également imposé aux plus de 12 ans dans les magasins et les centres commerciaux, dans les cinémas, les salles de spectacle ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les musées et les bibliothèques. Cette liste doit être confirmée dans un arrêté ministériel ce vendredi.

Port du masque obligatoire dans les magasins: la stabilisation du nombre de cas et les soldes pour justifier cette décision
Yves Van Laethem. Reporters/QUINET
«Il y a plusieurs raisons» pour expliquer cette décision, a indiqué Yves Laethem sur Bel RTL ce vendredi matin. «Une d’entre elles est épidémiologique. On a pour l’instant à peu près 85 nouveaux cas tous les jours. Ça stagne depuis un certain temps, la courbe ne diminue pas. Ce n’est pas inquiétant mais quand même un petit peu préoccupant. Quand on regarde qui est infecté actuellement, ce sont essentiellement des jeunes entre 20 et 40 ans. D’autres pays comme la France, l’Espagne et les États-Unis rendent aussi le masque obligatoire.»

Le porte-parole interfédéral souligne aussi l’affluence à venir dans les commerces. «D’autre part, on sait que les soldes arrivent dans deux-trois semaines. On espère qu’elles seront fructueuses pour les commerçants et cela veut dire files, monde dans les magasins… Ce sont de bonnes raisons de rendre le masque obligatoire à l’intérieur des magasins.»

Et d’ajouter que le port du masque doit aussi s’imposer pour les commerçants: «Indubitablement, cela doit s’appliquer dans les deux sens.»

Pour rappel, le port du masque était déjà obligatoire dans un nombre limité de situations, comme les transports en commun ou lors de l’exercice de profession avec contacts rapprochés (coiffure, etc.). Les masques ne sont par contre jamais obligatoires pour les enfants de moins de 12 ans. Des dispositions particulières sont également prévues pour les personnes qui ne peuvent pas porter un masque pour des raisons médicales.