PARCS NATURELS (2/8)

PHOTOS | Hautes Fagnes-Eifel: une diversité de paysages

Le parc naturel des Hautes Fagnes-Eifel est une invitation à la promenade. Enfilez vos baskets et découvrez cet endroit sauvage et poétique.

Situé à moins d’une heure de Liège, le plus ancien des douze parcs naturels wallons, celui des Hautes Fagnes-Eifel est sans doute l’un des plus connus. Avec ses fameux caillebotis et sentiers balisés qui invitent à se laisser tout simplement guider à travers des paysages changeants, tantôt de landes et de tourbières, tantôt de massifs forestiers verdoyants.

Envie de ne pas en rater une miette? Poussez la porte de la Maison du parc-Botrange ou encore celle de l’office du tourisme, à côté du Signal de Botrange afin de trouver toutes les infos nécessaires.

Avec ses 72 000 ha, le parc naturel s’étend sur pas moins de douze communes. Riche d’une flore et d’une faune si particulières, la réserve naturelle nominale fourmille d’animaux en tous genres, dont l’emblématique Tétras-lyre. Espèce en voie de disparition, ce poulet suédois a été réintroduit, par vagues, dans les Hautes Fagnes depuis 2017. Depuis lors, le coq de bruyère semble s’acclimater sur le plateau fagnard, où le loup Akela a également décidé de s’installer, aux côtés d’une multitude de grands mammifères herbivores.

Kart et trottinette électrique

Un biotope riche, où faune et flore cohabitent dans les hauteurs du pays. D’ailleurs, après un premier saut sur place cet été, n’hésitez pas à y retourner à une autre saison pour y découvrir un tout autre paysage sauvage.

Et puis, surtout, prenez le temps de découvrir la région, riche de pépites comme la cascade du Bayehon, le château de Reinhardstein ou le lac de Bütgenbach.

Plus que le parc à Botrange, les environs des Hautes Fagnes-Eifel permettent de jongler avec les activités. D’ailleurs, c’est ce qu’on aime particulièrement dans ces lieux: la possibilité d’organiser bien plus qu’une promenade, un beau séjour, où les paysages sont aussi riches que la gastronomie, où les brasseries Peak et Bellevaux invitent au repos mérité, et les truites d’Ondenval et fromages de la région à la gourmandise.

De nouvelles activités sont en outre proposées, telles que la descente en kart, en été, des pistes de ski d’Ovifat ou encore le tir à l’arc. Des trottinettes électriques (ou à la chaise roulante quadrix et électrique pour les PMR) sont accessibles au barrage de Robertville et il est aussi possible de profiter d’un barbecue en plein milieu du lac. On vous le disait: embarquez vos baskets, car vous risquez de ne plus vouloir vous arrêter.

«Respecter la nature»

PHOTOS | Hautes Fagnes-Eifel: une diversité de paysages
-

Élodie Dispaux a coordonné ce projet de livre guide autour des parcs naturels de Wallonie. Douze endroits. Douze réunions de plaisirs divers…

Le parc naturel des Hautes Fagnes-Eifel accueille chaque année des milliers de visiteurs. Qu’a-t-il de si particulier?

Le parc naturel des Hautes Fagnes-Eifel donne directement cette impression de nature et d’espace. C’est évidemment magnifique, tout le monde a été un jour dans sa vie s’y balader (sourire). Mais si le territoire est connu pour sa réserve naturelle, il ne se limite pas du tout à ça.

Quels sont les endroits à ne pas rater?

Toute la partie plus au sud, avec notamment la vallée de l’Our, est intéressante à visiter. On y voit des paysages assez différents, avec un massif boisé, contrasté. C’est tout à fait un autre paysage par rapport au parc. Les lacs et le barrage de la Gileppe sont également à visiter. Et puis, quand on descend le long de la frontière, il y a une multitude de petits villages typiques, très chouettes, à découvrir.

Un message pour les promeneurs?

Oui, lorsqu’on va dans la réserve, il faut absolument veiller à respecter la magnifique nature qui nous entoure. On observe, malheureusement, énormément de pollution, de dégradations et un manque de respect de la part de certains touristes. Il faut découvrir la réserve en se rappelant qu’il y a des espèces qui sont menacées et protégées.

«Les parcs naturels de Wallonie», éditions De Rouck publishing, 16,90€

Le Barrage de La Gileppe

PHOTOS | Hautes Fagnes-Eifel: une diversité de paysages
Caroline Beauvois

Impressionnant et chargé d’histoire, le barrage de la Gileppe vaut le détour lorsqu’on s’aventure dans les Hautes Fagnes.

Grâce aux deux ascenseurs panoramiques, il est possible de s’élever à 77 m au-dessus du barrage pour découvrir les lieux d’un œil d’oiseau. À pied ou à vélo, on découvre les alentours via plusieurs balades.

Sur place, on trouve un parcours accrobranche et on peut louer des e-bikes, VTT et trottinettes tout-terrain électriques. Une petite faim? Direction le resto panoramique, au point culminant de la tour ou on descend découvrir la terrasse du nouveau Burger bar.

6 attractions pour tous les goûts

PHOTOS | Hautes Fagnes-Eifel: une diversité de paysages
Caroline Beauvois
Une petite mousse?

Envie de terminer votre balade en dégustant une bière aux saveurs de la région? Située près du plus haut point de la Belgique, dans un cadre idyllique, la brasserie Peak propose depuis 2018 une jolie gamme de bières, ainsi que de petits plats et assiettes à partager. Les secrets du brassage vous intéressent? Visitez les coulisses de la production, suivi d’une dégustation. Sur place aussi: trois circuits de promenade, pour mériter votre petite mousse.

Les joies du lac

PHOTOS | Hautes Fagnes-Eifel: une diversité de paysages
Caroline Beauvois
Envie d’un séjour à la mer? Robertville-les-Bains a ce petit air de plage en pleine campagne. Entourée par un massif forestier, cette piscine en plein air est une bonne adresse pour lézarder, partager un moment en famille ou entre amis et faire quelques longueurs. Des pédalos et autres barques sont mis en location pour découvrir les beautés du lac. Petite restauration et terrasse. De quoi passer une belle journée les doigts de pied en éventail.

Du rail-bike

PHOTOS | Hautes Fagnes-Eifel: une diversité de paysages
ÉdA Philippe Labeye
À vos pédales, un, deux, trois: parti! Le rail-bike permet de partir à la découverte d’un petit bout des Hautes Fagnes à la force des mollets. Une autre manière de faire du sport en famille ou entre amis. Au départ de Leykaul, les 7 km de l’ancienne voie ferrée Vennbahn traversent de jolis paysages. Le prix de location s’élève à 35€ par engin, qui peut accueillir quatre adultes ou deux adultes et trois enfants.

Encore plus haut

PHOTOS | Hautes Fagnes-Eifel: une diversité de paysages
Caroline Beauvois
Se rendre dans les Hautes Fagnes sans faire un arrêt au Signal de Botrange, c’est un peu comme aller à Paris sans voir la tour Eiffel. Et on n’oublie pas de gravir les marches de la fameuse butte Baltia. Aménagée en 1923 par le haut-commissaire du gouvernement belge pour les cantons de l’Est, elle permet d’atteindre l’altitude de 700 m, de quoi allonger de quelques mètres les véritables 694 m du point culminant de la Belgique. Encore une belle histoire belge.

Glace et fromage

PHOTOS | Hautes Fagnes-Eifel: une diversité de paysages
Caroline Beauvois
Plutôt glace ou fromage? Depuis ce 3 juillet, pas besoin de choisir à Waimes, route de Saint-Vith, grâce au Gl’Astrid and cheese. D’un côté, une glacerie artisanale, avec des glaces à la boule et au pot (au lait de vache et de chèvre), ainsi que des sorbets. De l’autre, un comptoir de fromages régionaux d’une quinzaine de producteurs, dont les siens, à découvrir avec des bières locales. Une petite pause? Installez-vous dans l’espace de dégustation.

Moment bien-être

PHOTOS | Hautes Fagnes-Eifel: une diversité de paysages
Le Domaine des Hautes Fagnes
Envie de vous relaxer lors de votre séjour dans la région? L’hôtel-restaurant Le Domaine des Hautes Fagnes, à Ovifat, offre une expérience bien-être au cœur de la nature de l’Ardenne, dans son espace wellness de 1 200 m2, rénové en 2018. Piscine intérieure, sauna, hammam, bain à bulles, cabine infrarouge, de relaxation et de soin… De quoi trouver son nirvana. Sans oublier la cuisine traditionnelle française du restaurant du domaine, Saveurs des Fagnes.

La balade nature et didactique

Prendre la direction de la promenade du Neûr-Lowé, c’est découvrir sans difficulté les beautés et la magie des Hautes Fagnes.

1. La promenade

Avec ses 5,6 km, pas besoin d’être un(e) grand(e) sportif (ve) pour suivre le sentier didactique du Neûr-Lowé. Laissez-vous simplement guider par les sentiers et les caillebotis, sans différence brusque de relief. Dès le départ, depuis la Maison du parc, découvrez une série de panneaux didactiques. Quelques pas plus loin, deux bancs en bois invitent à un moment de farniente (à retenir pour y revenir à la fin de la promenade). Tout au long du chemin, ouvrez l’œil pour observer les fleurs et tendez l’oreille pour écouter les oiseaux. Un petit étang abritant de nombreux insectes interpelle au cours de la promenade. Les fameux caillebotis permettent d’éviter d’abîmer les tourbières: le lieu parfait pour une séance photo.

2. La Maison du parc

Avec son point de départ au parking de la Maison du parc, il serait dommage de ne pas y entrer. Que ce soit pour s’informer sur la région, voir l’exposition Fania sur les Hautes Fagnes, le jardin médicinal, découvrir une série d’activités en famille pour l’été ou tout simplement manger un bout et se rafraîchir à la cafétéria Fagn’étéria. Un joli feu ouvert orne le hall d’entrée. La Maison du parc vaut le détour en toute saison.

3. La réserve naturelle domaniale des Hautes Fagnes

Avec ses 4 500 ha, elle constitue la plus grande réserve naturelle du pays. On y retrouve notamment tourbières, bas marais, landes et petits massifs. Arrêtez-vous au panneau didactique (en face du Signal de Botrange, juste de l’autre côté de la route), afin d’admirer la réserve. Et laissez votre regard s’égarer à l’horizon, où s’étendent tourbières et landes. Au loin, on aperçoit l’Allemagne.