JOGGING DE L'HERMETON

Romedenne redonne le départ pour les joggeurs

Romedenne redonne le départ pour les joggeurs

Le peloton au départ de la course sera moins dense que lors des précédentes éditions. Amandine Gilson

Les joggeurs brûlaient d’impatience. La reprise des joggings et trails dans la province, c’est ce samedi à Romedenne.

On en parlait comme d’un rêve, il y a quelques semaines encore. Cette fois, le rêve est devenu réalité. Les joggeurs vont pouvoir mettre à nouveau un dossard et se confronter les uns aux autres sur un même parcours. Benoît Badot et son équipe du comité de l’Hermeton y ont cru jusqu’au bout et ont mis sur pied la sixième édition du Trail et Jogging de l’Hermeton, à Romedenne. En quelques jours à peine. Et on peut dire que les joggeurs sont ravis.

«Nous proposerons ce samedi un trail de 29km et deux joggings, de 6 et de 14km. Forcément, cela ne sera pas comme avant la crise. Nous avons pris des mesures particulières et comptons bien les faire respecter du mieux possible», précise Benoît Badot.

Maximum 50 coureurs dans les vagues

Parmi ces mesures, la première est l’organisation de départs sous forme de vagues. Fini le mass start. Toutes les 15 minutes, entre 9h et 9h45, une quarantaine de traileurs s’élancera sur le parcours. L’après-midi sera destiné aux joggeurs, avec à nouveau un maximum de 50 personnes par vague. Les remises de prix se feront rapidement après l’arrivée des premiers des différentes vagues. «Les enfants ne seront pas oubliés. Il y a deux courses qui leur sont réservées en début d’après-midi: un 500 (pour les 4-9 ans) et un 1 500 mètres(pour les 10-13 ans)», poursuit l’organisateur.

Beaucoup d’excitation

L’événement, qui commencera donc dès 9h et s’achèvera vers 17h30, accueillera près de 450 participants sur la journée. «Je ne vous dis pas comme l’excitation est énorme. Nous serons les premiers et nous avons énormément de chance de pouvoir organiser notre événement. Nous devrons donc impérativement être une organisation exemplaire et respectueuse des mesures et du règlement

Cette année, l’ambiance de la course sera un peu différente également puisqu’il n’y aura ni bar, ni chapiteau, ni restauration, ni ravitaillement pour les participants qui ont accepté de se plier à ces nouvelles mesures. Les inscriptions étaient possibles jusqu’à ce mercredi. Samedi, les coureurs devraient être 439 à avoir imprimé eux-mêmes leur dossard, pour éviter les files aux tables d’inscription. Et donc 439 à trépigner d’impatience à l’idée de retrouver leur nom dans un classement de course.