FOOTBALL

Gouvy a repris avec Nicolay, mais sans Bissen

Gouvy a repris avec Nicolay, mais sans Bissen

Nicolay, la surprise de Gouvy ? EDA Loïc MENAGE

Gouvy a repris le chemin des entraînements ce mardi soir. Tous les transferts étaient présents alors que Gouvy cherche encore un élément défensif.

De la course, du travail physique, mais aussi du contact avec le ballon, la reprise avait lieu ce mardi soir à Gouvy. Et pour l’occasion, Christophe Bertels n’avait pas réservé uniquement des sprints, du fractionné ou encore de la résistance à ses ouailles. Il n’avait pas non plus effectué le déplacement avec une balance pour voir si ses protégés n’avaient pas abusé pendant la longue trêve. J’ai confiance en eux. Et je dis toujours que le joueur qui n’est pas prêt ou qui ne fait pas les efforts, il se punit tout seul. S’il n’est pas prêt début septembre, il ne jouera pas, ce n’est pas plus compliqué que cela. Mais je sais que les joueurs sont restés actifs. En plus, cette année, la concurrence est là.»

Nicolay, ancien joueur de Faymonville, était présent

Outre Burton, Pollina, Lalloyer et Merlina, un autre petit nouveau était présent pour cette reprise. Kevin Nicolay, ancien joueur de Faymonville et de Malmédy était de la partie. Le beau-frère d’Arnaud Georis est en «test» avec les Nordistes. Si celui qui peut évoluer un peu partout sur le terrain avait décliné une première offre de Gouvy, il a fait marche arrière voici quelques semaines. «Au départ, je pensais arrêter, confiait-il. Finalement, j’ai repris contact avec Gouvy car j’ai changé d’avis. Je viens ici sans pression. On peut dire que je suis en test, oui. Cette reprise donne surtout la possibilité de retoucher du ballon. On verra pour la suite. Je ne suis pas ici pour venir faire le cow-boy. Mon profil? En promotion, j’ai déjà joué au back, sur les ailes aussi. Là, j’étais plus comme médian offensif, mais je peux jouer un peu partout. La D3 amateurs peut être un challenge intéressant, même si Gouvy n’est pas très proche de mon domicile. J’en ai pour une grosse demi-heure de route, ce n’est pas énorme non plus, mais jusqu’à présent, je n’avais jamais joué à plus d’un quart d’heure de chez moi.»

 

Bissen voit un spécialiste ce jeudi

La mauvaise nouvelle à Gouvy, elle vient de Jordan Bissen. Le médian doit rencontrer un médecin ce jeudi. «On craint une petite hernie, note Christophe Bertels. Maxime Lambert, qui est de retour après sa blessure en septembre dernier, se plaint aussi du genou. Nous ne prendrons aucun risque avec lui.» Notons aussi que Gouvy cherche encore un élément défensif après le sale coup joué par Malick Sarr qui avait donné son accord avant de manger sa parole.

Pas d’amicaux tout de suite

Gouvy ne jouera pas au mois de juillet. «Comme le dit la loi», dit Christophe Bertels. En août, un tournoi avec Marloie, Libramont et Saint-Hubert est au menu. Des matches amicaux face à Givry, Vaux-Noville, Beaufays et Freylange sont aussi prévus.