Une nouvelle rave party illégale arrêtée à Leeuw-Saint-Pierre

Une nouvelle rave party illégale arrêtée à Leeuw-Saint-Pierre

Photo d’illustration Reporters/QUINET

Il y a deux semaines, le 21 juin, la police avait dû arrêter une fête similaire à Leeuw-Saint-Pierre.

Une autre rave party illégale a été arrêtée vendredi soir dernier à Leeuw-Saint-Pierre, a signalé lundi la police locale de la zone de Zennevallei (Hal/Beersel/Leeuw-Saint-Pierre).

C’est la police locale de la zone voisine de Rode (Drogenbos/Linkebeek/Rhode Saint-Genèse) qui a informé les collègues de la zone Zennevallei vendredi soir que de nombreux jeunes étaient présents dans le Broekweg à Leeuw-Saint-Pierre. Quelques passants avaient également averti les agents de police qu’une rave party était en cours.

Des équipes des zones de Zennevallei et de Rode s’y sont rendues et ont remarqué qu’il y avait beaucoup de mouvement et que de nombreux jeunes de la région bruxelloise arrivaient encore. Selon une première estimation, environ 150 personnes étaient présentes. Cependant, elles se sont enfuies dès qu’elles ont aperçu la police.

La fête a été arrêtée et le générateur électrique a été administrativement confisqué. Certains jeunes ont été identifiés et déclarés responsables de l’organisation de la rave party. La police a alors établi plusieurs procès-verbaux, notamment pour l’organisation d’un événement sans autorisation.