SCHAERBEEK

2 km de piste cyclable bidirectionnelle à l’embouchure de la E40

2 km de piste cyclable bidirectionnelle à l’embouchure de la E40

La piste cyclable doit relier l’avenue des Communautés et le boulevard Reyers. EdA - Google

Bruxelles Mobilité construit une piste cyclable bidirectionnelle le long de la E40 entre Evere et Reyers. Elle doit mieux relier Bruxelles aux autoroutes vélo flamandes. Ce tronçon doit aussi se voir comme une alternative à la chaussée de Louvain, peu sûre.

Bruxelles Mobilité annonce ce 6 juillet avoir lancé le chantier d’une piste cyclable bidirectionnelle le long de la E40. Celle-ci se situera sur la voie de droite, en provenance de Liège/Louvain. L’objectif: «relier le réseau bruxellois aux autoroutes cyclables du Brabant flamand». Le tronçon se situe entre l’avenue des Communautés et le boulevard Reyers. Soit un parcours de quelque 2 km entre Woluwe-Saint-Lambert, Evere et Schaerbeek. Ceci devrait plaire à Olivier Maingain qui se plaignait récemment de ne pas avoir de nouvelle piste cyclable sur son territoire.

«Cette nouvelle piste cyclable sera séparée du trafic automobile par des blocs de béton, ce qui en fera une alternative sûre à la chaussée de Louvain qui est très fréquentée», assure Elke Van den Brandt, ministre bruxelloise de la Mobilité (Groen). «Par ailleurs, nous réalisons aussi en partenariat avec la Flandre, une bonne connexion avec l’autoroute cyclable de Brabant. En tant que cycliste, vous pourrez vous rendre directement au centre de Bruxelles via l’itinéraire de l’E40».

Cet aménagement s’inscrit également dans la transformation des grands axes d’accès en boulevards urbains intermodaux avec plus d’espace pour les piétons, les cyclistes et les transports publics. à ce titre, cette piste cyclable s’insère dans une vision plus large connue sous le nom de projet «Parkway – E40». Ce dernier vise à revaloriser l’entrée Est de Bruxelles en intégrer mieux l’E40 dans la ville via une réduction du nombre de bandes tout en rendant la mobilité de la zone Reyers «plus cohérente». À ce titre, connexions piétonnes et cyclistes doivent améliorer le lien entre les quartiers de part et d’autre du boulevard. Mais aussi entre la capitale et sa région limitrophe.

«Le quartier Reyers est l’un des dix pôles de développement prioritaires de la Région de Bruxelles-Capitale», poursuit Van den Brandt. «L’intention est de réaliser un espace public apaisé le long de la rue Colonel Bourg. Après le rétrécissement de l’autoroute E40 entre la frontière régionale et le boulevard Reyers, l’aménagement de la piste cyclable constitue une étape de plus vers cet objectif.»

Rappelons que, depuis le début du confinement, Bruxelles Mobilité a augmenté le réseau cyclable bruxellois de plus de 40km de voies équipées. Rien que concernant les entrées de ville, certaines de ces nouvelles installations sont en place rue de Loi, boulevard Sylvain Dupuis à Anderlecht, avenue Louise et chaussée de la Hulpe à Boitsfort. «À court terme, ce sera aussi le tour du Boulevard Lambermont à Schaerbeek, du boulevard Louis Schmidt à Etterbeek.