TÉLÉVISION

Un générique TV dans le rétro: Desperate Housewives

Si aujourd’hui certaines plateformes proposent l’option de le zapper, le générique reste un élément capital pour une série. Cet été, on revient sur la genèse de certains.

Série diffusée entre 2004 et 2012, Desperate Housewives est dotée d’un générique plutôt ingénieux. L’idée provient de Marc Cherry, scénariste de la série: pourquoi ne pas montrer une évolution de la femme au cours du temps grâce à des œuvres célèbres? C’est la société yU + Co, à Hollywood qui est chargée de la conception.

On y retrouve donc des œuvres de Lucas Cranach l’Ancien, David Roberts, Jan Van Eyck, Grant Wood, Gil Elvgren, Dick Anthony Williams, Andy Warhol, Robert Dale et Roy Lichtenstein. Plusieurs sites se livrent à l’analyse des œuvres présentées, notamment celui-ci.

Le générique défile sur une musique signée Danny Elfman, compositeur attitré de Tim Burton, qui a aussi écrit (entre autres) le générique des Simpson.