article abonné offert

Mercedes-Red Bull, ça chauffe

Très attendu, Lewis Hamilton n’a pas vraiment brillé à Spielberg. Dominé par Bottas, samedi en qualifications, il a écopé peu avant le départ d’un recul de trois places (le faisant rétrograder de 2e à 5e) pour ne pas avoir ralenti sous drapeaux jaunes, la veille, sur réclamation de Red Bull, déjà à l’origine d’une plainte contre Mercedes contre le DAS (qui permet au pilote d’ajuster selon ses besoins l’angle de ses roues avant pendant un tour, en tirant ou poussant sur son volant).

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 19 des 55 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos