Ce samedi 4 juillet devait se tenir la Ghostrace, sixième du nom. La crise du Covid en a décidé autrement.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 114 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos