F1

Bottas: «Fantastique de pouvoir se retrouver dans la voiture»

Bottas: «Fantastique de pouvoir se retrouver dans la voiture»

AFP Bottas

Le pilote finlandais s’élancera en pole position ce dimanche, à l’occasion du premier Grand Prix de la saison à Spielberg, en Autriche.

Valtteri Bottas s’est montré le plus rapide lors des qualifications du Grand Prix d’Autriche, samedi sur le circuit du Red Bull Ring à Spielberg. Le Finlandais a devancé son équipier Lewis Hamilton à l’occasion des débuts de la saison 2020 du championnat du monde de Formule 1.

«C’est fantastique d’être de retour dans la voiture», a déclaré Bottas, qui a décroché la 12e pole de sa carrière. «J’ai profité de chaque tour, de chaque passage en piste. Nous avons fait des progrès au fil de la journée. Le défi principal (en course, ndlr) sera de trouver le bon équilibre entre les virages rapides et les courbes plus lentes.»

«Ce sentiment m’avait manqué», a ajouté Bottas, qui partira pour la 3e fois en pole en Autriche après 2017 et 2018. «Je m’étais préparé à ça depuis longtemps, c’était génial de pouvoir pousser la monoplace dans ses derniers retranchements. Notre équipe a fait du bon travail.»

Sextuple champion du monde, le Britannique Lewis Hamilton, 2e, s’est lui déclaré «heureux d’être là», félicitant son équipier pour son «bon boulot».

Mercedes au-dessus du lot?

Troisième, Max Verstappen a avoué que les Mercedes étaient «d’un autre niveau». «Je pense que notre voiture sera meilleure en course», a ajouté le Néerlandais, qui compte bien profiter de sa stratégie différente au niveau des pneumatiques. En effet, le pilote Red Bull sera le seul du top-10 à s’élancer avec des gommes ‘Medium’.

Quant à la Scuderia Ferrari, elle a dû se contenter des 7e et 11e places sur la grille. Charles Leclerc s’est montré déçu. ««Septième, c’est le mieux que nous pouvions faire aujourd’hui. Bien sûr ça n’est pas ce que nous voulions mais nous n’étions simplement pas assez rapides. Il va falloir travailler dur et essayer de revenir (...) C’était une journée difficile mais au moins nous savons où nous en sommes. En tant qu’équipe, tout ce que nous pouvons faire c’est essayer de voir le positif dans tout ça, même si ça n’est pas facile. Il faut travailler ensemble de manière constructive pour essayer de progresser dans les prochaines courses», a expliqué le Monégasque.

Lui aussi insatisfait de sa monoplace, Sebastian Vettel n’a pas caché son étonnement. «Bien sûr, c’est une surprise, nous pensions en avoir gardé un peu sous le pied, mais les autres étaient probablement un peu plus chargés en carburant ou plus conservateurs lors des essais libres. Je n’étais pas très content de la voiture (...) Nous verrons bien. Je pense que demain (dimanche) est une autre histoire (...) La course est longue. Je pense qu’en rythme de course, nous sommes meilleurs et que nous pourrons rattraper du terrain et marquer de bons points», a-t-il analysé.

Dimanche, le départ du premier des huit Grand Prix actuellement au programme de cette saison 2020 sera donné sur le coup de 15h10.