MONDE

VIDÉOS | Pluies diluviennes au Japon: évacuations massives, 14 décès présumés

Un fleuve en crue a envahi samedi une maison de retraite, où l’on craint la mort de quatorze personnes, dans l’ouest du Japon frappé par des pluies diluviennes qui ont poussé les autorités à recommander l’évacuation de 200.000 habitants.

Les victimes ont été trouvées en «arrêt cardio-respiratoire» dans cet établissement pour personnes âgées du village de Kuma dans la région de Kumamoto, a précisé à la presse le gouverneur de cette préfecture, Ikuo Kabashima.

Les autorités japonaises utilisent souvent ce terme avant le constat de décès par un médecin.

«Les forces d’autodéfense ont lancé des opérations de secours», a précisé M. Kabashima, ajoutant que trois personnes souffraient d’hypothermie dans la maison de retraite.

Quelque 60 à 70 personnes y étaient présentent lorsque le cours d’eau en furie a fait monter les eaux jusqu’au premier étage, a indiqué la chaîne de télévision publique NHK.

Les autorités locales ont aussi signalé la découverte d’une autre personne en arrêt cardio-respiratoire dans des glissements de terrain dans la région de Kumamoto. Elles en avaient auparavant compté deux.

Toujours dans cette région, une personne était grièvement blessée et neuf portées disparues tandis qu’une centaine étaient bloquées par des routes coupées par les inondations et glissements de terrain, a rapporté la NHK.

Plus de 203.000 habitants des préfectures de Kumamoto et Kagoshima ont reçu des recommandations d’évacuer leur domicile, a rapporté pour sa part l’agence de presse japonaise Kyodo.

Des images diffusées par la télévision ont montré des véhicules emportés par les eaux et, selon les médias, des ponts ont également été balayés.

«Nous avons émis des ordres d’évacuation après des fortes pluies», a indiqué Toshiaki Mizukami, un responsable de la préfecture de Kumamoto. «Nous demandons fermement à la population de prendre des mesures pour se protéger alors qu’il continue à pleuvoir fortement», a-t-il dit à l’AFP.

Certaines liaisons ferroviaires régionales, dont le train à grande vitesse Shinkansen, ont été suspendues et plus de 8.000 foyers étaient privés d’électricité.

Le Japon est actuellement en pleine saison des pluies, une période souvent marquée par des inondations et glissements de terrain qui entraînent des avis d’évacuations, sans caractère obligatoire au Japon de par la loi.