SANTÉ

Soleil, piqûres, gestes barrières: les conseils de la Croix-Rouge pour des vacances en toute sécurité

Soleil, piqûres, gestes barrières: les conseils de la Croix-Rouge pour des vacances en toute sécurité

Illustration Andy Dean - stock.adobe.com

Après le confinement, l’heure est au départ en vacances pour certains Belges. La Croix-Rouge de Belgique en a profité pour publier un guide de conseils vacances, histoire de partir sur la route de l’été l’esprit serein.

Avec le déconfinement et la réouverture de certaines frontières, partir en vacances est revenu au cœur des préoccupations de nombreux Belges.

Mais les vacances s’accompagnent parfois de petits désagréments comme des soucis de santé ou de sécurité. En effet, personne n’est à l’abri d’un coup de soleil, d’une insolation ou d’une piqûre de tique.

Dès lors, la Croix-Rouge de Belgique a décidé de diffuser un guide pratique en 12 points pour pouvoir faire face à toutes les situations et avoir les bons réflexes, notamment en cette période de crise sanitaire.

1.Comment porter secours en période Covid?

Soleil, piqûres, gestes barrières: les conseils de la Croix-Rouge pour des vacances en toute sécurité
Porter secours nécessite de porter une protection. rawpixel.com - stock.adobe.com
Covid-19 oblige, la façon de porter secours n’est plus la même qu’avant l’émergence de l’épidémie.

«Si vous désirez aider une personne extérieure à votre foyer, assurez-vous d’avoir un masque (chirurgical ou en tissu) ou un foulard pour vous et la victime», détaille la Croix-Rouge. Sans quoi, il faudra rester à une distance d’un mètre 50 et appeler les secours.

Il est également recommandé de porter des gants et de se laver les mains à l’aide d’eau et de savon ou de gel hydroalcoolique.

2.Que faire quand son enfant s’étrangle avec un bonbon?

Soleil, piqûres, gestes barrières: les conseils de la Croix-Rouge pour des vacances en toute sécurité
Les sucettes en voiture: à proscrire! Lesia Kapinosova - stock.adobe.com
Si vous partez en vacances en famille, vous ne devrez pas prendre soin uniquement de vous mais aussi de vos enfants. Et certains incidents, anodins au premier abord, peuvent vite dégénérer, comme lorsque votre enfant s’étouffe avec un bonbon dans la voiture.

«Il faut intervenir sans tarder car il risque l’asphyxie. À l’aide du talon de votre main administrez 5 tapes dans le dos entre les épaules tout en le soutenant au niveau de la poitrine. Si cela ne suffit pas, placez-vous derrière lui contre son dos, entourez la partie supérieure de son abdomen de vos deux bras, un poing fermé au-dessus du nombril et l’autre main par-dessus afin d’effectuer les gestes suivant: tirez vers vous et vers le haut. Alternez les 5 tapes et les 5 compressions tant que l’obstruction persiste.»

Autre conseil: évitez de donner des sucettes aux enfants durant un trajet en voiture car elles peuvent blesser la gorge en cas de freinage brusque.

3.Prévenir les coups de chaleur

Soleil, piqûres, gestes barrières: les conseils de la Croix-Rouge pour des vacances en toute sécurité
Le coup de chaleur est dû à une exposition prolongée au soleil ou à la chaleur. Ariane Citron - stock.adobe.com
On le sait, les vacances d’été sont propices aux coups de soleil et autres insolations. En cas d’exercice prolongé dans un environnement chaud et humide, le coup de chaleur est également possible. Il se manifeste notamment par une hausse de la température corporelle (jusqu’à 40 degrés), des maux de tête, des vertiges, des vomissements et peut même engendrer des convulsions dans le pire des cas.

Pour éviter tout cela, il suffit de placer la victime au frais, à l’intérieur, desserrer ses vêtements, l’envelopper de linge humide et la faire boire abondamment.

Toutefois, mieux vaut prévenir que guérir, notamment pour les enfants et les bébés. «On veillera tout particulièrement à ne pas trop couvrir les enfants quand il fait très chaud, tout comme on évitera de les laisser en plein soleil. Évitez les expositions solaires aux heures de fort rayonnement (entre 11h et 16h). Faites les boire, même s’ils n’ont pas soif.»

4.Quelle procédure pour enlever une tique?

Soleil, piqûres, gestes barrières: les conseils de la Croix-Rouge pour des vacances en toute sécurité
Les pinces pour tiques sont vendues dans toutes les pharmacies. andriano_cz - stock.adobe.com
Outre la météo, la nature peut également nous jouer des tours et nous ne sommes jamais à l’abri de piqûres de guêpes, de morsures de serpent... ou de tiques. Ces petites bêtes qui se cachent dans la végétation peuvent causer la maladie de Lyme et leurs piqûres ne sont donc pas à prendre à la légère.

«Il faut l’extraire délicatement à l’aide d’une pince pour tique (vendue dans toutes les pharmacies) ou d’une pince à épiler. Procédez par traction douce et continue, sans l’écraser. Évitez d’utiliser de l’éther qui peut encourager la tique à libérer une substance toxique.»

5.Un bout de verre dans le pied? Ne surtout pas l’enlever

Soleil, piqûres, gestes barrières: les conseils de la Croix-Rouge pour des vacances en toute sécurité
Gare aux morceaux de verre dans le sable. koldunova - stock.adobe.com
Sur la plage ou au camping, la tentation est parfois grande de marcher à pieds nus mais cela nous rend vulnérables à tout ce qui traîne sur le sol, comme des débris de verre.

En cas de vilaine plaie, la Croix-Rouge explique la marche à suivre. «On n’enlève jamais le corps étranger d’une plaie, on laisse faire les secours. L’objet planté ne peut absolument pas bouger (risque de cisailler des nerfs, des tendons... ce qui peut être nuisible à l’utilisation future du membre).»

Le reste des conseils est à découvrir sur le site internet de la Croix-Rouge