article abonné offert

DOMINIQUE ZACHARY

«La littérature tend des ponts»

Je comprends parfaitement que le livre belge, se déconfinant, soit tenté de promotionner en priorité sa propre production.