CENTRE

Un coup de pouce pour la création de commerces à Binche et Soignies

Un coup de pouce pour la création de commerces à Binche et Soignies

Illustration. ÉdA

Les deux villes ont été retenues dans le dispositif Creashop, dont l’objectif est d’ouvrir de nouvelles surfaces commerciales.

Ce n’est un secret pour personne, le commerce de centre-ville souffre, que ce soit dans les métropoles ou les petites villes. «Les chiffres indiquent que 19% des commerces des centres-villes sont vides», s’alarmait le ministre wallon de l’Économie Willy Borsus.

Pour tenter d’endiguer la fuite de l’activité commerciale, la Wallonie a mis en place le dispositif Creashop en 2017, soutenant la concrétisation de 152 projets en Wallonie, avec seulement 5 fermetures.

16 villes ont bénéficié jusqu’à présent du dispositif, dont Mons, La Louvière et Dour dans notre région. Pour le deuxième appel à projet baptisé «Creashop-Plus», il a été décidé d’étendre également aux villes et communes considérées comme «centres des (sous)bassins de consommation d’achats courants et alimentaires» par le Schéma Régional de Développement Commercial, soit 39 nouveaux pôles.

Binche et Soignies font partie des 30 villes retenues dans le dispositif. Les communes sont invitées à identifier les zones où le taux de vacuité commercial est élevé et où les porteurs de projet peuvent être soutenus par le dispositif. Une prime de maximum 6 000 euros est à décrocher pour l’installation d’un nouveau commerce.

C’est l’UCM qui a été désignée par un marché public comme organisme coordinateur. Les candidats commerçants seront bientôt invités, à déposer à leur tour, un dossier de candidature et à défendre leur projet devant un jury local.


Nos dernières videos