article abonné offert

TÉMOIGNAGE

Infanticide d’Erquelinnes: une école sous le choc

Infanticide d’Erquelinnes: une école sous le choc

Dans l’école communale, c’est l’émoi, une cellule psychologique a été mise en place. PHOTO BENOIT DOPPAGNE BELGA

Une école et des voisins sous le choc. Personne n’a vu venir le drame. Dans l’école où la maman a travaillé et où deux des enfants étaient scolarisés, les instituteurs témoignent. Poignant.